Ali Khamenei, guide suprême de l’Iran : « les dirigeants saoudiens périront »

0
1338
In this picture released by an official website of the office of the Iranian supreme leader, Supreme Leader Ayatollah Ali Khamenei attends a meeting with a group of religious performers in Tehran, Iran, Thursday, April 9, 2015. Iran's top leader on Thursday stopped short of giving his endorsement to the framework nuclear deal struck last week between Teheran and world powers, while the country's president warned separately that Tehran's approval of a final deal depends on the immediate lifting of all sanctions related to its controversial nuclear program. (AP Photo/Office of the Iranian Supreme Leader)

Lors d’une allocution marquant le début du mois de Ramadan, Ali Khamenei, guide suprême iranien, a tenu des propos très sévères contre son principal ennemi sunnite : l’Arabie Saoudite

Ali Khamenei en va-t-en-guerre contre le royaume saoudien. Lors d’une allocution tenue samedi devant des centaines de fidèles marquant le début du mois de Ramadan, le guide suprême iranien s’est une nouvelle fois attaqué à son ennemi : l’Arabie Saoudite qui a récemment reçu sur son sol le président des Etats-Unis, Donald Trump.

S’adressant à ses fidèles, Ali Khamenei dira : « les dirigeants saoudiens périront ». Il estime que les dirigeants saoudiens sont en effet « très durs envers les musulmans, mais très gentils envers les mécréants ». « Ils attribuent beaucoup d’aide financière aux Etats-Unis », dénonce le guide faisant allusion aux récentes signatures de contrats d’armement de 110 milliards de dollars entre Riyad et Washington.

« C’est la richesse du peuple saoudien qu’ils distribuent aux mécréants »

« A qui appartient cette richesse ? », se demande-t-il. Et de répondre : « c’est la richesse du peuple saoudien qu’ils distribuent aux mécréants et aux ennemis de leurs peuples ». Ali Khamenei regrette, dans son discours, que le monde musulman soit dirigé par l’Arabie Saoudite.

« Dans le monde musulman, un groupe de gens insignifiants, ineptes et méchants dirige la communauté musulmane, en l’occurrence le gouvernement saoudien. Les idiots pensent qu’ils peuvent en fait gagner l’amitié des ennemis de l’Islam en leur fournissant de l’argent », regrette-t-il.

« Ils se font traire comme des moutons »

« Il n’y a aucune amitié ici comme ils le disent. Ils se font traire comme des moutons. Ils oppriment leur propre peuple ainsi et oppriment le peuple de Yémen, de Bahreïn d’une autre manière. Mais, ils vont périr », prévient le guide. Les propos du guide interviennent quelques jours seulement après ceux d’Hassan Rohani, président iranien.

En effet, ce 22 mai, Hassan Rohani, s’était moqué des signatures de contrat d’armement entre l’Arabie Saoudite et les Etats-Unis en marge de la visite officielle de Trump à Riyad. Réagissant à cela, il avait déclaré que l’Arabie Saoudite n’avait pas besoin d’armements, mais plutôt d’urnes pour voter. « Le royaume n’a jamais vu d’urnes », ironisait Hassan Rohani.