En pleine crise, le Qatar signe un contrat d’arme de 12 milliards de dollar avec les Etats-Unis

0
1253

Le Qatar et les Etats-Unis ont signé ce mercredi 14 juin 2017 à Washington un contrat de 12 milliards de dollar d’achat de F-15 par Doha à Washington. Cet accord intervient au moment où le Qatar traverse une crise diplomatique sans précédent, isolé par ses voisins du Golfe dont l’Arabie Saoudite

En pleine crise diplomatique avec ses voisins du Golfe, le Qatar achète aux Etats-Unis des F-15. L’annonce de cette nouvelle a été faite par le ministre qatari de la Défense dans un communiqué publié ce mercredi dans l’après-midi dans lequel le montant de l’achat a été précisé.

« Nous sommes ravis d’annoncer aujourd’hui la signature de la lettre d’offre et de l’acceptation de l’achat de F-15 d’un montant de 12 milliards de dollar. Nous estimons que cet accord permettra au Qatar de s’occuper de sa propre sécurité tout en réduisant le fardeau porté par les Etats-Unis dans sa lutte contre l’extrémisme violent », explique le communiqué.

« Nous espérons pouvoir continuer à mener des manœuvres militaires »

Toujours d’après le communiqué, cet accord « marque une étape importante pour faire avancer les relations en matière de défense et de stratégie avec les Etats-Unis. « Nous espérons pouvoir continuer à mener des manœuvres militaires conjointes avec nos partenaires ici aux Etats-Unis », a martelé Khaled Al Attiyah, ministre qatari de la défense.

Pour sa part, le Département d’Etat américain s’est réjoui d’avoir passé cet accord avec Doha. D’après le Département d’Etat, la livraison de ces F-15 se fera sur plusieurs années. « Nous sommes confiants que le Qatar réglera ses problèmes pendant la période qui précédera la livraison (des F-15) », précise le communiqué du Département d’Etat américain.

« Le Qatar devra recevoir 36 F-15 américains sous peu »

D’après Cbsnews, le montant total de l’achat des F-15 est estimé à plus de 20 milliards de dollars. Le média américain ajoute que le contrat avait été approuvé par le congrès et l’exécutif pendant le mandat de Barack Obama. Le Qatar devra recevoir 36 F-15 américains sous peu.

La signature de ce contrat intervient dans un contexte de forte tension entre le Qatar et ses voisins du Golfe, notamment l’Arabie Saoudite qui a rompu ses relations diplomatiques avec Doha ce 5 juin. Riyad accuse en effet le Qatar de financer des mouvements terroristes à l’intérieur du royaume et dans la région.

« La nation du Qatar a malheureusement été un sponsor du terrorisme »

En signant cet important contrat d’arme, le Qatar tente sans doute de séduire l’administration Trump. Rappelons que le président américain avait lui-même tenu des propos très durs fustigeant les liens entre le Qatar et le terrorisme international. « La nation du Qatar a malheureusement été un sponsor du terrorisme, à un niveau très élevé », avait déclaré Trump ce vendredi.

Le Qatar a également intérêt à maintenir des relations diplomatiques très chaleureuses avec les Etats-Unis pour espérer enfin se réconcilier avec ses voisins du Golfe et éviter l’isolement qui pourrait être fatal pour son économie. Pour rappel, plus de 10 000 soldats américains opèrent dans la base de commandement central américain de Qatar.