Syrie : le visage de Bachar Al-Assad apparaît désormais sur les billets de banque

1
547

Le visage de Bachar Al-Assad apparaît désormais sur les billets de banque de 2 000 livre syrienne (environ 4 dollars)

Le visage de Bachar sur la livre syrienne. Au moment où le pays traverse une guerre civile sans précédent qui entre dans sa sixième année, une information de taille risque d’attirer l’attention des médias du monde entier. Il s’agit en effet de la décision de la banque centrale syrienne de faire apparaître l’image du président syrien sur les billets de banque.

La décision est inédite et pour la première fois depuis l’arrivée de Bachar Al-Assad au pouvoir il y a 17 ans, on peut voir son visage sur la livre syrienne. D’après The Telegraph, le visage du président apparaîtra sur le billet de 2 000 livre (soit 4 dollars) et a déjà été en circulation sur l’ensemble du territoire dès ce dimanche.

L’information a été confirmée par l’agence de presse syrienne, SANA. D’après The Financial Times qui Duraid Durgham, Gouverneur de la banque centrale syrienne, le billet portant le visage de Bachar Al-Assad a été approuvé il y a plusieurs années mais sa mise en circulation avait été retardée en raison du taux de change fluctuant.

« Un pays au bord de la faillite financière »

Il convient de rappeler que ce n’est pas la première qu’un membre de la famille Assad apparaît sur un billet de livre syrienne. Hafez Al-Assad, le père de Bachar Al-Assad, apparaissait déjà sur des pièces de monnaie et sur l’ancienne version de ce qui fut jadis le billet de 1 000 livre syrienne.

La décision de faire apparaître le visage du président syrien sur les billets de banque intervient au moment où la Syrie traverse une crise financière sans précédent. Financial Times nous apprend qu’entre 2010 et 2016, l’indice des prix à la consommation a connu une hausse de 500%.

Toutefois, la devise a commencé à se stabiliser après le soutien apporté à la Syrie par la Russie et l’Iran qui se sont alliés à Damas pour combattre les groupes terroristes qui pullulent sur le sol syrien. Le visage du président sur les billets de banque ainsi que les nombreux portraits de Bachar Al-Assad dans les rues du pays sont sans doute un bon moyen de requinquer les troupes et remonter le moral des Syriens dans des moments très durs.

1 COMMENTAIRE