La journaliste Laurence Haïm quitte En Marche et s’explique sur sa décision

0
10489

La journaliste d’iTélé, Laurence Haïm, a annoncé ce mercredi 12 Juillet avoir quitté la République En Marche, parti d’Emmanuel Macron pour lequel elle faisait campagne. La journaliste française s’est expliquée sur sa décision ce mercredi

Elle quitte la République En Marche. La journaliste Laurence Haïm du groupe Canal+, connue pour avoir couvert l’administration Obama pendant les huit ans de son mandat et pour avoir couvert la dernière présidentielle américaine qui a opposé Trump à Hillary Clinton, a annoncé ce mercredi qu’elle quitte la République En marche pour laquelle elle s’était engagée lors de la présidentielle française.

Ce mercredi, elle avait écrit sur son compte Twitter : « P2 mission réussie ! Je quitte En Marche ce soir en route vers de nouvelles aventures de vie. Dernier regard ému.  Bureau de campagne ». Son twitte était en effet accompagnée d’une petite photo dans laquelle on pouvait voir le bureau de campagne auquel elle faisait allusion.

Ce mercredi, dans l’émission Grand Direct des Médias, elle s’est prononcée sur sa décision de quitter la République en Marche. « Je suis venue pour faire une campagne (…). Il y a un temps pour une campagne et il y a un temps pour la gouvernance. Quand j’étais journaliste, j’ai couvert de nombreuses campagnes. Là, je crois que les équipes de campagne en un moment donné ont des énergies extrêmement différentes que les équipes qui s’installent à l’Elysée. Moi, j’ai l’impression d’apporter le meilleur de ce que je pouvais apporter à la campagne d’Emmanuel Macron (…) », se justifie-t-elle.

« Je n’en avais pas envie » 

Elle ajoute : « mon contrat devait s’arrêter fin mai. Et j’ai décidé, en accord avec Emmanuel Macron, de continuer jusqu’au 14 juillet. Je suis partie aux Etats-Unis, j’ai rencontré des gens pour En Marche. Encore une fois, jusqu’au bout, j’ai été dans cette campagne et puis dans l’installation, dans la transition. Je suis assez américaine dans ma manière de voir les choses. Les énergies de campagne ne sont pas les mêmes que quand vous êtes au pouvoir. Et moi, ce qui m’intéresse, c’est les campagnes. (…) Une fois qu’ils sont au pouvoir, je crois que c’est un autre métier ».

Sur la question de savoir si les équipes d’En Marche lui ont proposé autre chose, Laurence Haïm répond : « les équipes d’En Marche m’ont proposé en un moment donné de continuer à travailler à En Marche et je n’en avais pas envie ». Laurence Haïm ne veut rien dire sur ses nouvelles aventures mais promet que les Français le sauront assez vite. Elle dit avoir besoin d’une « longue pause pour réfléchir et venir avec quelque chose de fort sur le monde actuel dans lequel on vit ». Elle avait rejoint En Marche en janvier 2017.

Pour écouter Laurence Haïm, cliquez ici : Grand Direct des Médias