Hassan Nasrallah s’attaque à Israël : « le Hezbollah a détruit le projet du ‘Grand Israël’ en 2000 ».

0
1478
Hassan Nasrallah, chef de file du Hezbollah libanais

En marge du 11ème anniversaire de la Seconde guerre du Liban de 2006, Hassan Nasrallah, leader du Hezbollah libanais, a proféré des menaces contre Israël, se vantant d’avoir fait échouer le projet d’un « Grand Israël » en 2000

La rhétorique anti-Israël du chef du Hezbollah reprend de plus belle. Ce dimanche, à l’occasion du 11ème anniversaire de la guerre du Liban, Hassan Nasrallah, chef du Hezbollah, a une nouvelle fois proféré des menaces contre l’Etat d’Israël, déclarant qu’il « subira une défaite plus lourde que celle subie en 2016 ».

Face à son audience, Hassan Nasrallah dira : « à chaque fois qu’une autorité israélienne parle du fait que le Hezbollah devient de plus en plus fort, en fait elle reconnaît la défaite d’Israël face au Hezbollah ». S’adressant à son audience, le ton de son discours devient de plus en plus menaçant.

« Il y a eu une nouvelle résistance au Liban qui ne plaisante pas, qui ne perd pas de temps, qui ne prend pas de congé annuel. Elle travaille jour et nuit, étudiant tous les développements, planifiant les choses et examinant les plans, en s’entrainant et en s’armant des meilleures armes qui puissent exister, car ceci est un droit naturel », lance-t-il.

« Le terrorisme est fait par les Etats-Unis et Israël »

Dans son discours, il lance un message au gouvernement des Etats-Unis qu’il a accusé de « faire pression sur le peuple libanais, sur le gouvernement libanais et sur les amis et les soutiens du Hezbollah ». « (…) Je dis à l’Administration américaine qu’elle ne peut pas (avec tous les moyens dont elle dispose) briser la force de la résistance, sa détermination et son renforcement au Liban ».

L’ombre du terrorisme a également plané dans son discours. Le chef de file du Hezbollah accuse Israël et les Etats-Unis d’avoir créé Etat Islamique. « Le terrorisme est fait par les Etats-Unis et Israël. Même Trump a accusé Obama et Clinton d’avoir créé Etat Islamique. Le seul qui combat ce terrorisme dans la région est le Hezbollah, qui n’est pas une organisation terroriste, mais plutôt une force qui combat le terrorisme », soutient-il.

« Le Hezbollah a détruit le projet d’un ‘Grand Israël’ en 2000 »

Face à son audience, Hassan Nasrallah s’est glorifié que son mouvement ait mis fin au rêve d’un « Grand Israël ». « Le Hezbollah a détruit le projet d’un ‘Grand Israël’ en 2000. La preuve en est que ils sont en train de mettre en place des fils barbelés au long de la frontière avec le Liban, Gaza et la Cisjordanie. Le Hezbollah et les factions palestiniennes ont mis fin au ‘Grand Israël’, le Hezbollah en 2006 et le Hamas en 2014. Le Hezbollah et la guerre de 2006 ont mis fin au projet de Condolezza Rice d’un projet au ‘Nouveau Moyen-Orient », dit-il.

Les déclarations du leader du Hezbollah interviennent au moment où le gouvernement israélien met en garde contre toute attaque venant du Hezbollah. D’après Washington Post, Naftali Bennett, ministre israélien de l’éducation et membre du cabinet israélien sur la sécurité, a prévenu le Liban que toute attaque menée par le Hezbollah sera considérée par Israël comme une « déclaration de guerre ».