Baisse de popularité : Trump chute à 34% et devient le Président le plus impopulaire des Etats-Unis

0
1562
Donald Trump, 45ème Président des Etats-Unis

Donald Trump est au plus bas dans les sondages. En sept moins de présidence, sa cote de popularité chute à 34%

La descente aux enfers pour Donald Trump. Le 45ème Président des Etats-Unis, de plus en plus fragilisé par des scandales politiques, ne cesse de chuter dans les sondages. En effet, sa cote de popularité est désormais à 34%, ce qui fait de lui le président américain le plus impopulaire de l’Histoire des Etats-Unis.

D’après le média Newsweek qui se base sur un sondage de l’Institut Gallup, plus de 60% des Américains se disent insatisfaits de la politique de Donald Trump par rapport à l’emploi. Un sondage qui inquiète d’autant plus que le président n’en est qu’à sa première année à la Maison Blanche.

« Trump bat des records d’impopularité »

D’après Newsweek, le seul président américain qui a eu ce record a été Gerald Ford. Ce dernier avait une cote de popularité estimée à 37,4% à son 218ème jour à la tête des Etats-Unis. Néanmoins, il a fait mieux que Trump. La cote de popularité de Gerald Ford avait chuté drastiquement après qu’il a pris la décision de gracier son prédécesseur Richard Nixon, impliqué dans l’affaire de « Wategate ».

Dans son sondage, l’institut Gallup s’explique : « la plupart des présidents commencent avec une période de lune de miel avant de connaître une chute et Trump n’a pas eu de lune de miel ». Désormais, seuls 37% des Américains approuvent la politique du 45ème président des USA. Comparé à Barack Obama dont la cote de popularité n’a jamais chuté en-dessous de 40%, Trump traverse vraiment des moments compliqués.

Rappelons que la chute drastique de Donald Trump dans les sondages ne surprend pas beaucoup. Le président américain est en effet impliqué dans une série de scandales qui minent sa présidence. Son équipe de campagne est accusée d’avoir noué des contacts avec des autorités russes pendant la campagne présidentielle américaine.

« Des vagues de démissions sans précédent à la Maison Blanche »

Depuis, de nombreuses personnalités de son administration ont démissionné, dont Michael Flynn (ex conseiller de Trump à la sécurité intérieur) ; Sean Spicer (ex porte-parole de la Maison Blanche) ; Mike Dubke (ex directeur de communication de la Maison Blanche) et très récemment Steve Bannon (ex conseiller de Trump et connu pour sa proximité avec l’extrême-droite). Bannon a été viré à la suite des incidents de Charlottesville qui avaient fait trois morts.

Toutes ces démissions qui se sont produites en l’espace de 6 mois prouvent que l’administration Trump ne tient plus. D’ailleurs, certains spécialistes politiques prédisent sa démission dans un futur très proche.  C’est le cas de Tony Schwartz, journaliste et co-auteur du livre « Art of the Deal ». « Trump va bientôt démissionner (…). La présidence de Trump est effectivement terminée. Je serais surpris qu’il survive jusqu’à la fin de l’année. Il se peut qu’il démissionne à l’automne, ou même plutôt », avait-il prédit dans un twitte.