Université d’été : boycotté par la France Insoumise, le PCF dénonce « un manque de respect »

0
26581

Le Parti Communiste Français (PCF) dénonce « un manque de respect » de la France Insoumise dont aucun membre n’a assisté à son université d’été qui se tient en ce moment à Angers dans le Maine-et-Loire

Entre le Parti Communiste Français et la France Insoumise, le torchon brûle. En effet, le PCF dénonce l’absence de personnalités de la France Insoumise pour son université d’été qui se tient à Angers (Maine-et-Loire) jusqu’à ce dimanche. Parmi les partis invités : le Mouvement du 1er Juillet de Benoît Hamon et l’Europe-Ecologie-Les Verts.

Même si les chefs de file des deux partis (Mouvement du 1er Juillet et Europe-Ecologie-Les Verts) ne se sont pas présentés à cet événement, ils ont néanmoins envoyé des représentants, ce qui n’est pas le cas de la France Insoumise dont aucun membre n’a fait acte de présence à cette université d’été.

« Il y a un manque de respect, c’est clair »

Le PCF n’a pas apprécié et parle d’un « manque de respect ». « Il y a un manque de respect, c’est clair », s’agace Pierre Laurent, secrétaire général du PCF, interrogé par Le Monde. « Cela ne m’intéresse pas beaucoup d’entrer dans cette polémique. La France Insoumise estime peut-être pouvoir incarner à elle seule l’ensemble des différentes opinions, c’est une erreur. Nous, on va continuer de tendre la main à toutes les forces de la gauche », ajoute-t-il.

Même réaction pour Alain Pagano, patron de la Fédération PCF du Maine-et-Loire qui estime que Mélenchon cherche une stratégie « pour asseoir son hégémonie à gauche ». « Que Jean-Luc Mélenchon ait une stratégie pour asseoir son hégémonie à gauche, je peux le comprendre. Mais, il faudrait qu’il relise Mitterrand, son idole. Lui travaillait à rassembler la gauche. Ceux qui voulaient faire cavalier seul contribuent au naufrage collectif », prévient-t-il.

« Le PCF et la France Insoumise se distancient de plus en plus »

Pour le moment, aucune réaction de la France Insoumise. Rappelons que la France Insoumise fait sa rentrée à Marseille avec sa première université d’été. Dans la presse, on nous apprend qu’entre 4 000 et 5 000 personnes sont attendues à cette université d’été qui devra durer quatre jours.

Rappelons que ce n’est pas la première fois que la France Insoumise est en conflit avec le PCF. Les désaccords avaient été constatés en main dernier lorsque le parti de Mélenchon avait annoncé la fin des négociations avec le PCF pour les législatives. En attendant la réaction de la France Insoumise sur son absence à l’université d’été du PCF, la rupture entre les deux partis de gauche est clairement annoncée.