Etats-Unis vs Corée du Nord : Poutine prévient des risques d’un très « grand conflit »

0
2106
Vladimir Poutine, président de la Russie

Vladimir Poutine, président de la Russie, met en garde contre les risques d’un grand conflit entre les Etats-Unis et la Corée du Nord et appelle à l’apaisement de la tension entre les deux pays par voix diplomatique

Alors que le bras de fer entre les Etats-Unis et la Corée du Nord s’intensifie de plus en plus, Vladimir Poutine tire la sonnette d’alarme. En effet, le président russe prévient des risques d’une escalade dans la confrontation (pour l’instant verbale) entre Washington et Pyongyang.

« La situation dans la péninsule nord-coréenne, où les tensions se sont récemment exacerbées, est sur le point de se transformer en un très grand conflit. La Russie estime que la politique (américaine, ndlr) de faire pression sur Pyongyang afin qu’il arrête son programme nucléaire est malavisée et futile », déclaré Vladimir Poutine.

« Les provocations, la pression et les insultes mènent vers l’impasse »

Le président russe souhaite que cette crise soit solutionnée par voie diplomatique. « Les problèmes de la région devraient être réglés à travers un dialogue direct entre toutes les parties concernées sans conditions préalables. Les provocations, la pression et les insultes mènent vers l’impasse », a-t-il prévenu.

Le président russe a souligné que son pays et la Chine ont mis en place « une feuille de route pour trouver une issue favorable à la crise dans la péninsule nord-coréenne qui permettrait d’apaiser graduellement les tensions et de créer un mécanisme qui garantirait une paix et une solution durables ».

« Trump craint le pire »

Il convient de souligner que ce 15 août la Chine a imposé des sanctions économiques très sévères sur le régime nord-coréen, en interdisant toute importation de charbon, de fer et de fruits de mer en provenance de la Corée du Nord. Rappelons que le dossier nord-coréen est l’un des dossiers clés de l’administration Trump qui a déjà prévenu d’un risque de « conflit majeur ».

« Il y a des chances que nous finissions par avoir un très, très grand conflit avec la Corée du Nord. Nous aimerions résoudre les choses sur le plan diplomatique, mais c’est très difficile », avait déclaré Donald Trump ce 28 avril 2017 dans une interview accordée à l’agence Reuters depuis son Bureau Ovale de la Maison Blanche.