Elon Musk, milliardaire américain : « l’Intelligence Artificielle déclencherait la 3ème guerre mondiale »

0
475
Elon Musk

Elon Musk, milliardaire américain et personnalité très connue dans le monde de la nouvelle technologie, a mis en garde ce lundi 4 septembre 2017 contre les risques d’une 3ème guerre mondiale qui serait causée par l’Intelligence Artificielle

L’avenir de l’Intelligence Artificielle fait débat. Au moment où certains insistent sur son importance capitale, d’autres soulignent les risques qu’elle pourrait engendrer dans le futur. C’est notamment le cas du milliardaire américain Elon Musk qui prévient des risques d’une 3ème guerre mondiale provoquée par l’Intelligence Artificielle.

Dans un tweet posté ce 4 septembre, Elon Musk écrit : « la Chine, la Russie, bientôt tous les pays dotés d’une grande avancée technologique. La compétition pour l’Intelligence Artificielle à tous les niveaux pourrait éventuellement provoquer une troisième guerre mondiale ».

« Une réponse à Vladimir Poutine ? »

S’expliquant sur ce tweet, le milliardaire précise que ce ne sont pas les pays qui développent l’Intelligence Artificielle qui vont déclencher consciemment la 3ème guerre mondiale, mais il estime plutôt que l’Intelligence Artificielle développée dans la course à l’armement pourrait éventuellement être à l’origine d’une guerre mondiale.

Les propos d’Elon Musk contrastent avec ceux de Vladimir Poutine, président de la Russie, qui avait insisté sur l’importance de l’Intelligence Artificielle, soulignant que le pays qui arrive à se positionner en tête dans ce domaine dirigera le monde. Il avait tenu ces propos lors d’un forum.

« Il y a d’énormes opportunités, mais aussi des menaces »

« L’Intelligence Artificielle est non seulement l’avenir de la Russie, mais de toute l’humanité. Il y a d’énormes opportunités, mais aussi des menaces qui sont difficiles à maîtriser aujourd’hui. Le leader dans cette industrie dirigera le monde », avait déclaré le président russe.

Vladimir Poutine avait également fait savoir que la Russie partagerait ses connaissances avec le reste du monde si toutefois elle devient leader dans ce domaine, tout en exhortant ses compatriotes à travailler sur l’Intelligence Artificielle dès à présent. « (…) Si nous ne voulons pas être les derniers dans ce domaine, nous devrions commencer à travailler là-dessus dès à présent », avait-il martelé.