France : la gauche a rendu un dernier hommage à Pierre Bergé, décédé ce vendredi matin

0
526

Pierre Bergé, ex compagnon d’Yves Saint Laurent, est décédé ce vendredi 8 septembre 2017 des suites d’une longue maladie. Son décès a suscité la réaction des autorités politiques françaises de gauche

Pierre Bergé n’est plus. Le mécène et ex compagnon d’Yves Saint Laurent est décédé ce vendredi 8 septembre des suites d’une longue maladie. L’annonce de son décès a été faite par sa fondation « Fondation Pierre Bergé-Yves Saint Laurent » dans un communiqué officiel publié sur son site.

« La Fondation Pierre Bergé-Yves Saint Laurent, Paris et la Fondation Jardin Majorelle, Marrakech ont l’immense tristesse d’annoncer le décès de leur Président-fondateur Pierre Bergé, survenu vendredi 8 septembre 2017 à 5h39, à son domicile à Saint-Rémy-de-Provence. Il décède dans son sommeil à l’âge de 86 ans des suites d’une longue maladie », précise le  communiqué.

« La classe politique a rendu un dernier hommage à Pierre Bergé »

Son décès a suscité une vague de réactions dans la classe politique française où de nombreuses personnalités de gauche ont tenu à lui rendre un dernier hommage. « Homme de passion, de culture, mécène si généreux, engagé, républicain, Pierre Bergé était un ami fidèle. Il laisse un vide immense dans nos cœurs », a twitté Manuel Valls, ancien premier ministre français.

La maire de Paris, Anne Hidalgo, a aussi réagi. « C’est avec une infinie tristesse que j’apprends la mort de Pierre Bergé. Je perds un ami. La France perd un homme d’exception », a-t-elle écrit sur son compte Twitter. Jean-Luc Mélenchon, chef de file de la France insoumise, parle d’un « homme simple » et salue sa lutte « contre le sida, pour les arts libres, contre le racisme. »

Homme de culture de premier plan, Pierre Bergé a été élevé en 2015 à la dignité de Grand Officier de la Légion d’honneur par François Hollande, ex président de la France. Sa relation avec le Maroc a également été très solide. Pierre Bergé s’est vu décerner la distinction de Grand-Croix de l’Ordre de Ouissam Alaouite par le roi Mohamed VI.

Pour lire le communiqué de sa fondation, cliquez ici : Fondation Pierre Bergé