Chaos politique en Europe : la Catalogne proclamera son indépendance la semaine prochaine

0
2125

Le président de la Catalogne, Carles Puigdemont, a annoncé ce mardi 3 novembre 2017 sur la chaîne BBC qu’il proclamera l’indépendance de la Catalogne d’ici la semaine prochaine. Une situation qui aurait des conséquences extrêmement graves pour l’Espagne et toute l’Europe

La proclamation de l’indépendance en Catalogne ne serait qu’une question de jours. C’est en tout cas ce qu’a annoncé Carles Puigdemont, président de la Généralitat, dans une interview accordée à la BBC. Carles Puigdemont ne mâche pas ses mots. La déclaration se fera 48 heures après que tous les résultats du vote seront officialisés.

« Nous allons déclarer l’indépendance 48 heures après que tous les résultats du vote seront officialisés », a-t-il annoncé à la BBC. A la question du journaliste de savoir quand cela aura lieu, Puigedemont répond : « cela se terminera quand nous aurons compté les votes à l’étranger à la fin de la semaine. On va dire, à la fin de la semaine début de la semaine qui vient ».

« Déloyauté inadmissible »

A la question du journaliste de savoir quelle sera la réaction des autorités catalanes si Madrid prend le contrôle du gouvernement catalan, Puigdemont rétorque : « ce sera une autre erreur dans cette liste d’erreurs. Après chaque erreur, nous sommes sortis plus forts. Aujourd’hui, nous sommes plus proches de l’indépendance qu’il y a un mois. Pas pour des raisons de calendriers (…), mais qu’à chaque erreur (de Madrid), nous avons accumulé plus de force sociale ».

L’interview du président catalan a été menée ce mardi 3 septembre et publiée aujourd’hui dans les médias catalans, au lendemain du discours du Roi Felipe VI. Dans un discours à la nation, le Roi a en effet souligné que l’Espagne traverse des moments très « graves ». Le Roi s’en est sévèrement pris aux autorités catalanes qu’il a accusées de « déloyauté inadmissible » envers les pouvoirs de l’Etat.

Le discours du Roi n’a pas changé grand-chose. Les autorités politiques catalanes restent campées sur leur position qu’elles proclameront l’indépendance unilatérale de la Catalogne. Ce mercredi, Jordi Turull, porte-parole du gouvernement catalan, a fustigé le discours du Roi qu’il a qualifié d’ « erreur », insistant sur le fait qu’il y aura une république catalane, quelle que soit la situation.