Problème d’eau à Touba: l’Etat sénégalais débloque 574 millions d’euros

0
50

Le nouveau directeur de l’Office des forages ruraux (Ofor), Seyni Ndao, était en visite à Touba hier. Il a été reçu par le président du comité d’organisation, Serigne Bassirou Mbacké Abdou Khadre, à qui il a exposé, dans les moindres détails, le plan mis en œuvre pour un magal sans problème d’eau. Auparavant, il a effectué une visite de terrain au forage de Rahmatoul Ahad, l’unité d’osmose inversée sise à l’université et le forage de Bagdad où les ouvriers et techniciens sont en pleine activité. A cet effet, il a révélé que le gouvernement a dépensé plus d’un demi-milliard de FCfa pour une couverture correcte du magal dans la fourniture d’eau. « Notre visite à Touba entre dans le cadre des préparatifs du magal 2017 et un plan d’actions a été élaboré avec 11 points de faiblesse auxquelles il fallait apporter des solutions. Ce que nous sommes actuellement en train d’exécuter pour éviter tout problème de fourniture d’eau à travers l’extension des réseaux, la densification des quartiers qui tournent autour des quartiers centres qui entourent la grande mosquée », a-t-il expliqué. A l’en croire, il fallait aussi procéder à l’entretien de tout ce qui est station de pompage pour mettre à disposition les pièces de rechange, matériel électronique, matériel de pompage, mais aussi procéder à l’entretien de tout ce qui est bâche-réservoir et procéder à l’entretien de groupe électrogène pour palier les coupures d’électricité. Ces décisions ont été prise en rapport avec le partenaire « Maou Rahmaty » et la commune de Touba. « La visite d’aujourd’hui nous permet d’affirmer que nous sommes à plus de 70% de réalisations, du plan d’actions mis en place. Les travaux vont finir avant la fin du mois d’octobre, en attendant la visite du ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement », a-t-il soutenu.