Enrichissement de l’uranium : l’Arabie Saoudite cherche-t-elle à obtenir la bombe nucléaire ?

0
340
(FILES) - A handout file picture released by the Saudi Press Agency (SPA) on March 26, 2015 shows Saudi Defence Minister Mohammed bin Salman (L) and Second Crown Prince and Interior Minister Mohammed bin Nayef (R) arriving for a meeting with Saudi air forces officers to discuss plans and developments of the military operations against Yemen. Saudi Arabia's King Salman on April 29, 2015 named his powerful interior minister, Prince Mohammed bin Nayef (R), as heir in a major shakeup that also saw King Salman's son, Prince Mohammed bin Salman (L), who is in his early 30s, be named deputy crown prince. Prince Salman retains his position of defence minister, in which he has recently played a key role in a Saudi-led coalition conducting air strikes on Yemeni rebels. AFP PHOTO/SPA/HO == RESTRICTED TO EDITORIAL USE - MANDATORY CREDIT "AFP PHOTO/SPA/HO" - NO MARKETING NO ADVERTISING CAMPAIGNS - DISTRIBUTED AS A SERVICE TO CLIENTS ===HO/AFP/Getty Images

L’Arabie Saoudite a annoncé être en train d’extraire de l’uranium qui sera ensuite enrichie pour des fins civiles. L’annonce de cette nouvelle intervient au moment où la communauté internationale tente à tout prix d’empêcher l’Iran d’acquérir l’arme nucléaire

L’Arabie Saoudite cherche-t-elle à se doter de l’arme nucléaire? Tout laisse à le croire. En effet, une haute autorité du gouvernement saoudien, Hachim Ben Abdoullah, chef  du département de l’Energie atomique du royaume saoudien, a confirmé que l’Arabie Saoudite est en train d’extraire de l’uranium avec l’unique but de l’enrichir pour des fins civiles.

Dans un discours prononcé lors d’une conférence sur le pouvoir nucléaire qui s’est tenue à Abou Dhabi, il a déclaré : « en ce qui concerne la production de l’uranium, ceci est un programme qui est notre première étape vers l’autosuffisance dans la production du combustible ».

« Une économie en pleine mutation »

Le chef  du département de l’Energie atomique du royaume saoudien a également fait savoir que son pays utilise de l’uranium qui est considéré comme « efficace » sur le plan économique. Cette nouvelle inquiète de nombreux spécialistes politiques occidentaux au moment où l’Iran est soupçonné de créer la bombe atomique.

D’après l’agence de presse Reuters, l’Arabie Saoudite s’est tournée de potentiels vendeurs tels que la Corée du Sud, la Chine, la France, la Russie, les Japon et les Etats-Unis pour l’achat de ses deux premiers réacteurs. Ceci entre dans le Projet Vison 2030 que le royaume saoudien compte mettre en place pour réformer complètement son économie.

Rappelons que depuis l’arrivée du nouveau prince saoudien Mohamed Ben Salman, l’Arabie Saoudite est entrée dans une nouvelle phase de modernisation de son économie mais aussi de sa société. Très récemment,  les femmes ont obtenu le droit de conduire, une première dans l’histoire du royaume. Ce lundi, le royaume a également autorisé les femmes à se rendre désormais dans trois stades du pays pour assister aux événements sportifs.