Légion d’honneur : Macron impose ses règles et réduit le nombre de lauréats à cette distinction

0
475

Le président français, Emmanuel Macron, a adopté de nouvelles modalités d’attribution de la Légion d’honneur. Désormais, le nombre de lauréats à cette distinction sera drastiquement réduit

Macron impose ses règles pour l’octroi de la Légion d’honneur. En effet, moins d’un mois après les accusations de harcèlement sexuel qui ont visé le très célèbre producteur de cinéma Harvey Weinstein, détenteur de la Légion d’honneur depuis 2012, Emmanuel Macron a jugé bon d’imposer de nouvelles règles pour éviter que cette prestigieuse distinction ne soit décernée à des personnes ayant un comportement dérangeant.

D’après Le Figaro, le président français a ainsi décidé de mettre en place de nouvelles modalités d’attribution de la Légion d’honneur. Parmi les mesures phares prises par Emmanuel Macron, la forte réduction du nombre de lauréats de cette distinction créée en 1802 par Bonaparte.

« La fin des promotions automatiques »

Selon Europe 1 qui cite Le Figaro, les ministères ne pourront plus proposer plus de 600 personnes à décorer. Cette mesure prendra effet dès janvier 2018. Et ce n’est pas tout. Europe 1 nous apprend également que les listes passeront par un double tamis : celui du Conseil de l’Ordre de la Légion d’honneur.

Autre fait nouveau : la fin des promotions automatiques. Les ambassadeurs, ministres ne pourront plus accéder à la Légion d’honneur de manière automatique par leur ancienne fonction. Les militaires seront également concernés. Désormais, il faudra une preuve d’un engagement particulier dans une mission pour obtenir la distinction. D’après Le Figaro, les citoyens français peuvent désormais proposer des noms.

« Macron décide de retirer la Légion d’honneur à Harvey Weinstein »

Ces nouvelles mesures interviennent quelques semaines après les accusations de harcèlement sexuel contre Harvey Weinstein. Sur le plateau de TF1 ce 15 octobre, Emmanuel Macron avait réagi à cette affaire, annonçant qu’il retirerait au producteur de film américain la Légion d’honneur qui lui avait été décernée par Nicolas Sarkozy en 2012.

Harvey Weinstein ne sera probablement pas la seule personnalité concernée par cette décision. Bachar Al-Assad aussi. Rappelons qu’une pétition a été lancée en octobre dernier demandant à Emmanuel Macron de retirer la Légion d’honneur à Bachar al-Assad. Le président syrien l’avait obtenue en 2001 des mains de Jacques Chirac. La pétition a déjà obtenu plus de 1 700 signatures.