Guerre nucléaire : le responsable du nucléaire américain refuserait un ordre « illégal » de Trump

0
686
General John Hyten, the incoming commander of the United States Strategic Command, speaks to reporters following a change of command ceremony at Offutt Air Force Base in Bellevue, Neb., Thursday, Nov. 3, 2016. (AP Photo/Nati Harnik)

John Hyten, responsable de l’arme nucléaire américaine, dit qu’il n’obéira pas un ordre de Donald Trump de déclencher la bombe nucléaire s’il juge l’ordre du président américain « illégal »

Le responsable de l’arme nucléaire américaine a fait savoir ce dimanche qu’il n’obérait pas à aucun ordre « illégal » venant de Donald Trump. Les propos du général John Hyten ont été prononcés ce samedi 18 novembre 2017 en marge du Forum International sur la Sécurité qui s’est déroulé à Nova Scotia au Canada.

Face à son audience, John Hyten a tenu à rassurer. « Je pense que certaines personnes pensent que nous sommes stupides. Nous ne sommes pas stupides. Nous pensons beaucoup à ces choses-là. Quand vous avez une telle responsabilité, comment ne pas y penser ? », s’est demandé le responsable de l’arme nucléaire américaine.

« Ce n’est pas si compliqué que ça »

Face à son audience, John Hyten est clair et précis : si Trump lui donne un ordre illégal, il n’y obéira pas. « Je demande des conseils au président, il me dira ce que je dois faire. Et si c’est illégal, devinez ce qui va se passer ? Je vais dire : ‘M. Le Président, c’est illégal. Et devinez ce qu’il va faire ? Il va dire : ‘qu’est-ce qui serait légal ?’ Et nous nous retrouverons devant des choix. (…) Ce n’est pas si compliqué que ça ».

John Hyten a assuré son audience qu’il a suivi une formation pendant plusieurs années en droit du conflit armé, une branche du droit qui prend en compte plusieurs facteurs sur le plan juridique. « Si vous exécutez un ordre illégal, vous irez en prison pour le restant de votre vie », a-t-il déclaré.

« Vers une éventuelle guerre nucléaire ? »

Les propos du Général Hyten interviennent dans un contexte très tendu marqué par un bras de fer entre les Etats-Unis et la Corée du Nord sur la question du nucléaire. Certains spécialistes ont déjà mis en garde contre une éventuelle guerre nucléaire entre ces deux pays.

Mais déjà, aux Etats-Unis, la question de la responsabilité de l’arme nucléaire est remise au centre du débat politique. A la question de savoir quelle serait la décision du président américain si un Général de l’armée en charge de la responsabilité de l’arme nucléaire refusait d’obtempérer à cet ordre, les spécialistes ont fourni des réponses.

« Les USA ont peur que Trump déclenche la bombe atomique à tout moment »

D’après Brian McKeon, ex conseillé auprès du Pentagone, le président américain serait alors obligé de demander à son secrétaire à la défense de contraindre le Général qui refuse de lancer la bombe atomique d’obéir. « Ensuite, si le Commandant (Général) refuse toujours, il faudra nommer un nouveau secrétaire d’Etat ou remplacer ce Général par un nouveau », explique Brian.

Selon Bruce Blair, ex officier en charge de l’arme nucléaire américaine, le président américain peut transmettre directement les ordres de lancement de la bombe atomique à agents qui se trouvent au Pentagone. Le débat sur l’arme nucléaire américaine intervient au moment où beaucoup d’Américains s’inquiètent du tempérament de Trump et craignent que ce dernier ne déclenche une catastrophe nucléaire à tout moment.