Etats-Unis : Charles Manson, faux prophète, sataniste, raciste et dangereux meurtrier, est mort

0
398

Etats-Unis, Charles Manson, l’homme qui a secoué l’Amérique dans les années 70, est décédé ce dimanche 19 novembre 2017 à l’âge de 83 ans

Charles Manson n’est plus.  Le tueur américain qui a semé la terreur aux Etats-Unis dans les années 70 est mort ce dimanche. D’après CNN, l’homme âgé de 83 ans s’est éteint d’une mort naturelle. Il a été hospitalisé quelques heures avant son décès, comme nous l’a appris le média américain TMZ.

En effet, Charles Manson s’est fait connaître dans les années 70 après avoir commis des séries de meurtres abjects. Il avait orchestré l’assassinat d’une actrice américaine en état de grossesse, Sharon Tate et six autres personnes. Ces meurtres violents ont été commis par des personnes membres du gang Mansion Family, dont Charles était le cerveau.

« Charles Mansion, le faux prophète »

Les membres ont reconnu les faits qui leur sont reprochés devant un juge, avant de déclarer avoir fait allégeance à un homme (Charles Mansion) qui, selon eux, contrôlaient leurs esprits. La plupart de ses adeptes étaient des jeunes femmes qui vivaient avec Charles Manson chez lui à Spahn Ranch, non loin de Los Angeles.

Charles Manson et quatre membres du gang ont été condamnés à mort. Mais, en 1972, leur peine a été réduite en une peine de prison. A cette époque, la peine de mort était interdite en Californie. Les souvenirs autour de Charles Mansion ne rappellent pas un passé glorieux. Dans un ranch situé à quelques minutes de Los Angeles, il vivait avec ses disciples qui le considéraient comme le Christ. La drogue et les orgies sexuelles étaient au rendez-vous.

« Mon père est la prison. Mon père est votre système »

Ayant mené une vie très difficile, né d’une mère prostituée qui a été condamnée pour vol à main armée quand il avait 5 ans, Charles a toujours fait la une des journaux américains à travers des déclarations totalement surréalistes. « Mon père est la prison. Mon père est votre système. Je ne suis que ce que vous avez fait de moi. Je ne suis qu’un reflet de vous », disait-il

Malgré qu’il ait toujours clamé son innocence, en 2012, lors d’une discussion avec un psychiatre de la prison, il déclare ceci : « Je suis spécial. Je ne suis pas comme les autres détenus (…). J’ai mis cinq personnes dans une tombe. Je suis un homme très dangereux ». Ses crimes ont inspiré Hollywood et le monde du cinéma.