Accusé d’agression sexuelle, le journaliste Frédéric Haziza a été suspendu

0
507

Le célèbre journaliste de LCP, Frédéric Haziza, a été suspendu pour agression sexuelle. Les faits datent de 2014 et ont été révélés par Buzzfeed

Frédéric Haziza est dans de beaux draps. Le journaliste de la chaine LCP est suspendu pour une affaire d’agression sexuelle datant de plus de trois ans. Mais, c’est un article du média Buzzfeed qui l’a remise à l’ordre du jour dans un contexte fortement marqué par des faits du genre dans le domaine du cinéma ou autres.

En effet, dans un article datant du 21 novembre, le média Buzzfeed a accusé le journaliste Frédéric Haziza d’avoir commis des actes d’agression sexuelle sur plusieurs femmes journalistes, allant jusqu’à « attraper la fesse » à une d’elle en 2014. La victime a alors porté plainte pour agression sexuelle.

Le témoignage de cette victime recueill par Buzzfeed est accablant. « Je lui ai demandé de libérer le passage, mais monsieur Haziza a insisté pour que je passe devant lui, sans qu’il ne bouge de passage. Je suis donc passée devant lui, face à face. Monsieur Haziza a alors tendu son bras droit autour de moi. Sa main s’est retrouvée au niveau de mes fesses, côté gauche, en l’appuyant fortement. Dans le même temps, monsieur Haziza m’a pincé la fesse », raconte-t-elle dans sa plainte.

« Frédéric lui a donné une fessée »

Les faits ont été confirmés par Thibaud Le Floch, à l’époque à la chaîne LCP. « J’étais juste derrière eux. Lorsqu’Astrid (la victime) est passée, Frédéric lui a donné une fessée. J’ai juste entendu le bruit et Astrid criait : ‘ça va pas Fred, t’es pas bien ? On est en 2014’ », confie Thibaud interrogé par Buzzfeed. Les mêmes faits ont été confirmés par un autre témoin, le journaliste Charles Villanove, présent lui aussi au moment de l’agression.

Il convient de rappeler que depuis l’affaire Weinstein, plusieurs femmes victimes d’agression sexuelle dans leur milieu professionnel ont brisé le silence. En France, des femmes ont aussi accusé d’importants élus de les avoir agressées sexuellement. En octobre dernier, Christophe Arend, député LREM, était visé par une enquête pour harcèlement et agression sexuelle. Dans une lettre, le député avait contesté les faits.

Pour lire l’article de Buzzfeed, cliquez ici : Buzzfeed