Exclusif : Trump aurait révélé aux Russes des informations top secrètes sur une opération du Mossad

0
3254

Vanity Fair accuse Donald Trump d’avoir divulgué des informations top secrètes à des autorités russes. Une révélation qui a semé une grosse polémique dans la classe politique américaine et israélienne

Trump a-t-il commis l’une des plus graves erreurs depuis le début de son mandat ? Surveillé de très près par les services de renseignement américains qui l’accusent d’avoir noué des contacts très intimes avec des dirigeants russes, le président américain fait à nouveau parler de lui suite à une grave révélation.

En effet, ce jeudi le média Vanity Fair a révélé que le 45ème président des Etats-Unis a trahi les services de renseignement américains lors d’une rencontre qui s’est tenue ce 10 mai à la Maison Blanche au cours de laquelle Trump a fuité des informations classées et hautement sensibles à deux hautes autorités russes, Sergey Kislyak et Sergey Lavrov.

« Une opération d’une importance capitale »

Vanity Fair parle d’une opération israélienne menée en Syrie et qui s’est déroulée vers la fin de l’hiver dernier. Deux hélicoptères israéliens CH-53 venaient de survoler la Jordanie avant de virer vers l’Euphrate. A bord des hélicoptères, se trouvaient le patron des opérations antiterroristes en Israël et des agents de contre-espionnage du Mossad. Ils visaient une cellule de l’Etat Islamique qui devait chercher une arme très dangereuse qui devait être fournie par Ibrahim al-Asri, citoyen saoudien membre d’Al-Qaida.

D’après Vanity Fair, ce fut une opération anti-terroriste menée dans le plus grand secret qui avait aussi pour but de mettre la main sur des ordinateurs que les terroristes de l’Etat Islamique devaient transformer en bombe. Des ordinateurs qui pouvaient passer inaperçus lors des contrôles dans les aéroports. Les détails de l’opération devaient rester secrets. Mais, Trump les a divulgués aux autorités russes, selon Vanity Fair.

« Une révélation contestable »

La révélation de cette information a provoqué la colère des autorités israéliennes. Selon Gad Shimron, ex agent du Mossad, Trump est « irresponsable ». « Selon moi, toute personne dans le monde qui parle avec Trump doit se poser la question de savoir s’il doit partager des informations avec lui ou pas. Il a déjà prouvé qu’il est irresponsable et son impulsion envers les twittes est incontrôlable. Cela a déjà porté atteinte à la politique étrangère des Etats-Unis », s’agace-t-il.

Il est important de souligner que l’information révélée par Vanity Fair est toutefois loin de faire l’unanimité. Moshe Ya’alon, ex ministre israélien de la défense, a contesté plusieurs faits présentés dans cette révélation. L’administration Trump, pour sa part, totalement nié les accusations.

Pour lire l’article de Vanity Fair, cliquez ici : Vanity Fair