Twitte anti-migrant : Trump dérape et crée une grave crise diplomatique avec la Grande-Bretagne

0
344

Donald Trump, président des Etats-Unis, a provoqué la colère des autorités britanniques après avoir retwitté une vidéo publiée par un groupe d’extrême-droite anti-migrant. En Grande-Bretagne, certaines voix se lèvent demandant à Theresa May, Première  ministre britannique, d’annuler la visite d’Etat de Trump dans le pays

Rien ne va plus entre le président américain Donald Trump et Theresa May, première ministre de la Grande-Bretagne. Jadis connus pour leurs excellentes relations diplomatiques, Donald Trump et Theresa May sont à présent très fortement opposés par une dernière maladresse du président américain ces dernières heures.

En effet, tout part d’une vidéo que Donald Trump a lui-même retwittée. Il s’agit d’une vidéo publiée sur YouTube dans laquelle on pouvait voir un jeune garçon, qu’on a fait passer pour migrant, frapper sévèrement un jeune néerlandais en béquilles. L’affaire est d’autant plus embarrassante que le président américain a retwitté la vidéo publiée par un groupe d’extrême-droite britannique antimusulman.

« Theresa May, ne te focalise pas sur moi »

L’affaire a immédiatement suscité une vive réaction en Grande-Bretagne et le gouvernement britannique n’a pas hésité à réagir. Ce jeudi, la ministre britannique de l’Intérieur, Amber Rudd, a condamné le twitte du président américain. Elle a fait savoir que son pays ne tolérerait aucun message de haine.

Face à la forte vague de critiques venant des autorités britanniques, Donald Trump a tenté de calmer le jeu. Dans un twitte adressé à Theresa May, il écrit : « Theresa May, ne te focalise pas sur moi. Focalise-toi sur l’islamisme radical destructeur qui gagne du terrain en Grande-Bretagne ».

« Ton système d’assurance-maladie est une honte »

Ironie du sort, le président américain a immédiatement été démenti par l’ambassade hollandaise aux Etats-Unis qui l’informe que le jeune homme présenté comme un migrant n’en était pas un. « Les faits parlent d’eux-mêmes. Celui qui a perpétré cet acte violent dans cette vidéo est né et a été éduqué en Hollande. Il a été condamné par la loi hollandaise », précise un communiqué de l’ambassade hollandaise.

Ce jeudi, l’affaire a suscité un vif tollé en Grande-Bretagne où de nombreuses personnalités ont réagi. « Chez toi, il y a des fusillades tous les jours, le taux de criminalité aux Etats-Unis est de loin plus élevé que celui de la Grande-Bretagne, ton système d’assurance-maladie est une honte, tu ne peux faire voter aucune loi dans le congrès que tu contrôles pourtant. Je me focaliserai sur cela », a durement réagi Brendan Cox, époux de Jo Cox, députée britannique tuée peu avant le Brexit.

« Toute visite de Donald Trump en Grande-Bretagne n’est pas la bienvenue »

Parmi les personnalités de premier plan qui ont réagi, figure également le maire de Londres : Sadiq Khan. Ce dernier a réagi dans un communiqué. « Hier, le président Trump a utilisé Twitter pour promouvoir un groupe extrémiste, ignoble qui n’existe que pour semer la division et la haine dans notre pays », écrit-il.

Et d’ajouter : « en tant que Maire de cette grande ville diversifiée, j’ai appelé Theresa May pour qu’elle annule la visite d’Etat de Donald Trump (en Grande-Bretagne). Suite à ce dernier incident, il est clair que toute visite de Donald Trump en Grande-Bretagne n’est pas la bienvenue ». Les doléances du Maire de Londres auraient été entendues par le gouvernement britannique car d’après The Telegraph, la visite d’Etat du président américain risque d’être annulée par le gouvernement de May.