Interview sur RTL: François Hollande révèle ses deux regrets et s’attaque à Mélechon

0
3256

François Hollande a accordé une interview exclusive à RTL ce 14 décembre. Il s’est prononcé sur la déchéance de nationalité et sur la Loi Travail, deux de ses regrets, comme il l’a reconnu. Sur le plateau de RTL, il s’est attaqué à Jean-Luc Mélenchon, refusant de reconnaître que le chef de file de la France insoumise incarne la gauche en France

François Hollande brise le silence. Quelques mois après avoir quitté la vie politique, l’ex président français qui n’a brigué qu’un seul mandat a accordé une interview exclusive à RTL ce 14 décembre. Il est revenu sur plusieurs sujets et dit avoir deux regrets dans son quinquennat: la déchéance de nationalité et la Loi Travail.

Sur la déchéance de nationalité, il dira: “j’avais dit devant le Parlement qu’il fallait trouver des mesures fortes pour lutter contre le terrorisme. Et j’avais proposé que l’on puisse constitutionnaliser la déchéance de nationalité. Ce que je pensais être un facteur d’unité a été un facteur de division, j’ai donc retiré la mesure”.

“Je pense que cette loi a été très utile à notre pays et je la revendique”

Sur la Loi Travail, il dira: “alors même que je souhaitais que l’on puisse avancer dans la réforme du marché du travail, cette loi n’a pas donné lieu à suffisamment de concertation, d’où un certain nombre de manifestations”. Toutefois, François Hollande assume le texte. “Je pense que cette loi a été très utile à notre pays et je la revendique”, insiste-t-il.

Dans l’interview accordée à RTL, l’ex président français s’est aussi exprimé sur l’avenir du Parti Socialiste, un parti qui a essuyé une défaite cuisante lors de la présidentielle de 2017 sous la direction de Benoît Hamon. “Le parti socialiste, s’il veut être une force de gouvernement, a un avenir. Après, il verra les choix qu’il peut faire aux élections. Mais, il a un avenir parce que la social-démocratie européenne a un avenir”, explique-t-il.

“Mélenchon s’est installé dans le rôle de convocation de manifestations”

L’ancien président n’a pas manqué de s’attaquer à Mélenchon considéré par certains comme le seul opposant à Macron. “Vous vous trompez”, dit Hollande. “Il (Mélenchon) s’est installé dans le rôle de convocation de manifestations qui ont été autant d’échecs que d’objectifs qui avaient été de manière présomptueuse annoncés”, ajoute Hollande.

Sur le plateau de RTL, il a tenu à rappeler le rôle d’une opposition de gauche. “Le rôle d’une opposition crédible, d’une opposition de gauche, c’est de formuler des propositions, c’est de montrer ce qui est bien dans l’action gouvernementale et ce qui peut-être critiqué. C’est d’avoir une capacité à formuler une alternative. Et puis, c’est aussi de pouvoir fixer des lignes claires”, précise-t-il.

Pour regarder l’interview dans son intégralité, cliquez ici : RTL