300 millions de dollar: le prince héritier saoudien achète la maison la plus chère du monde

0
1051

Le jeune prince héritier saoudien, Mohamed Ben Salman, est le propriétaire de la maison la plus chère du monde située à Versailles, en France. Il s’agit d’un château rebaptisé “Louis XVI” acheté en 2015 à 300 millions de dollar, soit 275 millions d’euros

Le prince héritier saoudien fait parler de lui. Moins d’un mois après l’arrestation de plusieurs saoudiens pour corruption au plus haut sommet de l’Etat sur ordre de Mohamed Ben Salman, jeune prince héritier saoudien, ce dernier fait désormais parler de lui. Il vient en effet d’acheter la maison la plus chère du monde.

C’est ce  qui a été révélépar le New York Times. D’après le média américain, il s’agit du château Louis XIV d’une valeur de 300 millions de dollar. Le New York Times parle d’un endroit paradisiaque qui ne manque de rien. Sauf que l’identité de son propriétaire n’avait jamais été révélée. Désormais, c’est un secret de polichinelle. Le château appartient bel et bien au nouveau prince héritier saoudien.

“Un yacht de 500 millions de dollar”

L’affaire risque de susciter une grosse polémique car d’après The Times, le nouveau prince qui a fait de la lutte contre la corruption l’une des priorités de sa politique est aussi le propriétaire d’un yacht d’une valeur de 500 millions de dollar et d’un tableau de Leonardo de Vinci estimé à 450 millions de dollar.

Le château se trouve en France, non loin de Versailles et ce dimanche la presse française n’a pas manqué de commenter cette information. D’après France TV Info, la propriété, d’une surface de 5 000 m2, comporte des fontaines contrôlables par iPhone, une salle de cinéma ou un aquarium géant.

“Une révélation qui n’arrange pas le prince”

D’après le New York Times, le chateau a été acheté en 2015 via des intermédiaires financiers, dont Eight Investment Company, une entreprise saoudienne gérée par la fondation du prince héritier. Cette même entreprise (Eight Investment Company) a aussi joué un rôle clé dans l’achat du yacht de 500 millions de dollar par le jeune prince à un magnat russe du Vodka en 2015.

La révélation faite par le New York Times n’arrange pas les affaires du jeune prince qui souhaite redorer l’image du royaume en déclarant la guerre à la corruption qui gangrène le pays. Rappelons que plusieurs princes ont été arrêtés ce 4 novembre dans une spectaculaire opération de lutte anti-corruption. Parmi eux, figure Al-Waleed Ben Talal, l’une des plus grosses fortunes du monde arabe.