« Il y a une guerre qui arrive »: le message troublant d’un Général de l’armée américaine

0
1165

Un général de l’armée américaine a appelé ses troupes à se préparer à une guerre qui pourrait arriver bientôt et qui pourrait opposer la Russie à l’Occident

Une guerre se profile-t-elle à l’horizon entre la Russie et l’Occident? Pour le moment, difficile de le confirmer, mais tout porte à le croire. D’ailleurs, certains ténors de l’armée américaine commencent déjà à préparer leurs troupes pour faire face à toute éventualité.

En déplacement à Norvège, les ténors du corps des Marines américaines tirent la sonnette d’alarme. L’un d’eux, le Général Robert Neller, a exhorté ses troupes à se tenir prêtes face à une éventuelle guerre. « J’espère avoir tort, mais il y a une guerre qui arrive. Vous êtes en guerre ici, une guerre d’information, une guerre politique par votre présence », a-t-il déclaré.

« Invasion de la Géorgie et de l’Ukraine »

D’après Military.com qui a été le premier média à révéler l’information, Robert Neller a conseillé à ses troupes de se focaliser sur la Russie et le Pacifique. D’ailleurs, un rapport publié ce lundi par le gouvernement américain accuse la Russie d’ « invasion ». « En envahissant la Géorgie et l’Ukraine, la Russie démontre sa volonté de violer les souverainetés des Etats dans la région », dénonce le rapport.

Les déclarations de Robert Neller interviennent quelques jours seulement après les révélations de Washington Post. Le média américain révèle en effet que le gouvernement américain vient d’approuver le transfert d’armes évalué à 41,5 millions de dollar à l’Ukraine. Une révélation qui a suscité l’inquiétude des Russes qui craigent un regain de violence dans une région extrêmement sensible.

« Va-t-on vers un bain de sang? »

« Les Etats-Unis ont franchi une ligne en annonçant leur intention de fournir des armes létales à l’Ukraine. Les armes américaines sont capables de mener à de nouveaux incidents dans le pays voisin et nous ne pouvons pas rester indifférents », s’est agacé Serguey Ryabkov, N°2 du ministère russe des Affaires étrangères.

« Les Etats-Unis sont certainement en train de les pousser vers un bain de sang. Les vengeurs de Kiev pilonnent Donbass tous les jours et ne veulent pas un processus de paix, tout en rêvant de se débarrasser de cette population désobéissante. Et les Etats-Unis décident de leur fournir des armes », ajoute-t-il.