Jérusalem: en colère, les USA coupent 285 millions de dollar de contribution sur le budget de l’ONU

0
721

Les Etats-Unis ont annoncé ce dimanche 24 décembre avoir coupé 285 millions de dollar de leur participation sur le budget de l’ONU. Une décision qui intervient quelques jours après le vote de l’ONU sanctionnant la décision de Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël et de transférer l’ambassade américaine en Israël de Tel Aviv à Jérusalem

Les Etats-Unis passent à l’acte. Moins d’une semaine après le vote de 128 pays membres des Nations-Unies condamnant la décision de Trump de transférer son ambassade de Jérusalem à Tel Aviv, les Etats-Unis mettent leur menace à exécution. Ils ont en effet décidé de réduire considérablement leur participation au budget de l’ONU.

Ce dimanche, le média israélien Ynenews nous a appris que les Etats-Unis vont couper 285 millions de dollars destinés au budget 2018-2019 de l’ONU. L’information a été confirmée par le média américain The Hill qui évoque également le même chiffre.

« L’inefficacité et les dépassements de budget de l’ONU sont bien connus »

L’annonce de cette décision a été faite par la mission américaine auprès de l’ONU dans un communiqué. Dans le communiqué, on pouvait lire: « Aujourd’hui, les Nations-Unies se sont mises d’accord sur le budget de l’année 2018-2019. (…) Les Etats-Unis ont négocié une réduction de plus de 285 millions de dollar par rapport au budget 2016-2017 ».

Dans son communiqué, la mission des Etats-Unis auprès de l’ONU cite Nikki Haley, ambassadrice américaine auprès de l’organisation qui a tenu des propos très acerbes contre l’institution internationale. « L’inefficacité et les dépassements de budget des Nations-Unies sont bien connus », a-t-elle dénoncé.

Nikki Haley ajoute: « cette coupe historique dans les dépenses (tout comme d’autres décisions allant dans le sens d’une ONU plus efficace et plus responsable) est un grand pas vers la bonne direction. En nous réjouissant des résultats des négociations du budget de cette année, nous vous rassurons que nous continuerons à trouver des moyens d’accroître l’efficacité de l’ONU tout en protégeant nos intérêts ».

« Maison des mensonges »

Rappelons que les Etats-Unis avaient ouvertement menacé les pays qui voulaient voter contre la décision de l’administration Trump de transférer son ambassade de Tel Aviv à Jérusalem, allant jusqu’à déclarer qu’ils prendront des noms. Ces menaces n’ont pas empêché que plusieurs pays aient voté contre la décision américaine.

128 pays avaient voté pour contre 9 qui ont apporté leur soutien aux Etats-Unis. 35 pays se sont abstenus. La décision avait suscité un véritablement raz-de-marée diplomatique quelques heures après son annonce ce 6 décembre 2017. Quelques heures avant le vote, le premier ministre israélien s’était attaqué à l’ONU qu’il a qualifiée de « maison des mensonges ».

 

Pour lire le communiqué, cliquez ici : Mission des Etats-Unis à l’ONU