Le Guatemala défie l’ONU et annonce le transfèrt de son ambassade à Jérusalem

0
248

Moins d’une semaine après le vote de l’ONU condamnant la décision des Etats-Unis de transférer leur ambassade de Tel Aviv à Jérusalem, certains défient l’organisation internationale et décident à leur tour de se ranger du côté des Etats-Unis. C’est le cas du Guatemala qui a annoncé le transfert de son ambassade de Tel Aviv à Jérusalem

L’administration Trump ne sera pas la seule à transférer son ambassade de Tel Aviv à Jérusalem. D’autres pays comptent également faire pareil. C’est notamment le cas du Guatemala dont le président Jimmy Morales a annoncé ce dimanche 24 décembre que son pays entend bien transférer son ambassade à Jérusalem.

Dans un message posté sur Facebook, Jimmy Morales écrit: « cher peuple du Guatemala, aujourd’hui j’ai discuté avec le Premier ministre d’Israël, Benjamin Netanyahou. Nous avons parlé d’excellentes relations que nous avons en tant que pays depuis que le Guatemala a soutenu la création de l’Etat d’Israël ».

« Israël est notre allié et nous devons le soutenir »

Et d’ajouter: « l’un des sujets les plus importants a été le retour de l’ambassade du Guatemala à Jérusalem. C’est pour cela que je vous informe que je viens de donner des instructions au ministère des Affaires étrangères afin qu’il entame les coordinations nécessaires pour que cela en soit ainsi. Que DIEU vous bénisse ».

D’après le média guatémaltèque, Prensalibre, le président Jimmy Morales a vigoureusement défendu la décision des Etats-Unis de transférer son ambassade à Jérusalem en votant en faveur de cette décision à l’ONU. « Israël est notre allié et nous devons le soutenir », avait-il déclaré à l’ONU. Il avait souligné que ce vote était « la voie correcte ».

« Israël salue la décision du Guatemala »

L’annonce du transfert de l’ambassade du Guatemala a été accueilli avec satisfaction par les autorités israéliennes. Ce lundi, Yuli Edelstein, speaker du parlement israélien, a félicité le président Morales. « Je félicite mon ami (Morales) dans sa ferme décision de transférer l’ambassade de son pays à Jérusalem. Votre décision démontre que vous et votre pays êtes de vrais amis d’Israël », s’est réjoui Yuli.

Rappelons que le Guatemala, la Bolivie, le Chili, la Colombie, le Costa Rica, la République Dominicaine, l’Equateur, le Salvador, Haïti, les Pays-Bas, le Panama, le Venezuela et l’Uruguay avaient ouvert leurs ambassades à Jérusalem avant 1980. En juin de cette année (1980), une résolution de l’ONU leur avait demandé de transférer leurs ambassades à Tel Aviv.