Présidentielle 2018 : la Russie invite les observateurs internationaux de tous les continents

0
457

Les autorités russes ont annoncé ce mardi 26 décembre 2017 que les observateurs internationaux sont invités à venir veiller au bon déroulement de la présidentielle en Russie qui se tiendra ce 18 mars 2018. Une annonce qui intervient au moment où le principal opposant à Vladimir Poutine est interdit de se présenter à la présidentielle

Les observateurs internationaux invités à la présidentielle 2018 en Russie. A quelques mois d’une élection décisive en Russie, le Kremlin a en effet annoncé ce mardi 26 décembre que les portes sont ouvertes aux observateurs internationales pour qu’ils viennent veiller au bon déroulement du scrutin.

“Nous les invitons bien sûr”

C’est ce qu’a annoncé Ella Pamfilova, porte-parole de la commission électorale russe. “Nous coopérons et nous travaillons avec beaucoup d’organisations dans presque cent pays en Amérique Latine, en Europe, en Asie et en Afrique. Ils sont nos partenaires, nos collègues dans tous les continents. Nous échangeons activement avec eux et nous les invitons bien sûr”, a déclaré Ella.

Cette annonce intervient dans un contexte assez tendu marqué par l’interdiction de l’opposant Alexei Navalny à concourir en tant que candidat à la présidentielle de mars 2018. Une décision qui a suscité un torrent de réactions en Russie et dans le reste du monde.

“Des rumeurs de boycott planent”

Rappelons que la candidature d’Alexei Navalny a été rejetée par douze membre du comité électoral russe. Le refus de sa candidature s’explique par sa condamnation par la justice russe pour corruption. Face aux rumeurs d’un boycott des élections annoncées par les médias, les autorités russes ont tenu à fournir des réponses.

Ce mardi, Dmitry Peskov, porte-parole du gouvernement russe, a rassurer la communauté internationale que le rejet de la candidature de Navalny ne peut, en aucun cas, entacher la régularité du scrutin. Dmitry Peskov a aussi fait savoir que les appels au boycott seront étudiés.