Etats-Unis : plus de 4 millions de personnes signent une pétition pour destituer Trump

0
2053
NEW YORK, USA - SEPTEMBER 21: US President Donald Trump is seen during his meeting with Turkish President Recep Tayyip Erdogan (not seen), at Lotte Hotel in New York, United States on September 21, 2017. World leaders gathered in New York for the 72nd Session of the UN General Assembly. (Photo by Volkan Furuncu/Anadolu Agency/Getty Images)

Aux Etats-Unis, une pétition en faveur de la destitution de Donald Trump a déjà obtenu plus de 4 millions de signatures

La procédure de destitution de Donald Trump, connue sous l’appellation de « impeachment », est prise très au sérieux aux Etats-Unis. En effet, dans une plateforme intitulée « Need To Impeach Trump » (Besoin de Destituer Trump) des signatures sont enregistrées dans une pétition qui a obtenu un large soutien.

La pétition a déjà obtenu plus de 4 millions de signatures. Le chiffre ne représente pas grand-chose dans une société américaine qui compte plus de 300 millions d’habitants. Toutefois, il est certes évident que l’engagement des américains à faire tomber le 45ème président des Etats-Unis est bien réel.

Sur le site, le pétitionnaire justifie son initiative ainsi : « Donald Trump a mené les Etats-Unis au bord de la guerre nucléaire, a fait obstruction à la justice et a pris l’argent des gouvernements étrangers. Nous devons destituer ce président dangereux ». Dans la presse, le nom du pétitionnaire est révélé. Il s’agit en effet du milliardaire démocrate Tom Steyer. Le montant déboursé par le milliardaire n’a pas été révélé, mais pour certains il s’agit d’un énorme gâchis.

« Obstruction à la justice »

Rappelons que des tentatives de destituer Donald Trump sont en cours depuis quelques mois. La première date du 14 juillet dernier, date à laquelle le député de Los Angeles Brad Sherman avait introduit l’article pouvant permettre de destituer le 45ème président des Etats-Unis. Bradman n’est pas la première autorité politique à annoncer avoir entamé la destitution de Trump. Al Green, député américain de Texas, avait fait pareil ce 17 mai.

Dans un discours prononcé à la Chambre des députés, Al Green avait déclaré : « je me lève aujourd’hui avec un sens de responsabilité et de devoir envers les gens qui m’ont élu, un sens de devoir envers ce pays, un sens de devoir envers la Constitution des Etats-Unis d’Amérique. Je me lève aujourd’hui, M. le président de la Chambre, pour appeler à la destitution du président pour entrave à la justice ».

Pour consulter le signer la pétition, cliquez ici : NEED TO IMPEACH TRUMP