Arabie Saoudite : 11 princes ont été arrêtés pour avoir dénoncé la fin de leurs privilèges

1
1250

En Arabie Saoudite, onze princes ont été arrêtés. Ils protestaient contre la fin de leurs privilèges

Les princes saoudiens se révoltent contre le système ? La presse saoudienne a confirmé ce samedi 6 janvier l’arrestation de onze princes saoudiens. Ces derniers ont été interpelés par les forces de l’ordre alors qu’ils se réunissant devant le Palais de Justice de Riyad, dans la capitale saoudienne.

D’après Arab News, média saoudien, les onze princes protestaient contre un décret royal annonçant la suspension de leurs privilèges. Autrement dit, les princes saoudiens sont désormais dans l’obligation de payer leurs factures d’électricités et eaux comme n’importe quel autre citoyen du pays.

Arab News ajoute que les princes ont refusé de quitter les lieux après avoir été informés que leur doléance a été rejetée. Ils ont été arrêtés et transférés à la prison Hair, située au Sud du royaume en attendant leur jugement. Cette arrestation intervient au moment où le gouvernement saoudien introduit de nouvelles mesures économiques et juridiques.

« Un taux de chômage de plus de 12% »

Rappelons que plusieurs princes avaient été arrêtés ce 4 novembre dont le milliardaire Al-Waleed Ben Talal. Les princes saoudiens arrêtés avaient été accusés de détournement de fonds publics. La décision avait été prise suite à leur interpellation et avait suscité une vague de réactions dans la presse internationale.

Il convient de souligner que le royaume traverse une situation très difficile sur le plan économique. Le taux de chômage a dépassé les 12% l’année dernière et l’économie a subi la chute drastique des cours du pétrole. Une situation qui a poussé le prince héritier, Mohamed Ben Salman, à mener des changements profonds pour attirer les investisseurs internationaux.