Twittes injurieux contre Juppé et Copé : Rayan Nezzar, porte-parole LREM, fait son méa culpa

0
1737

Rayan Nezzar récemment nommé porte-parole de la République en Marche (LREM) a présenté ses excuses ce vendredi 5 janvier 2018 pour ses twittes déplacés contre Alain Juppé, Jean-François Copé et Marine Le Pen

Le nouveau porte-parole de la République En Marche rattrapé par son passé. A peine nommé porte-parole LREM, Rayan Nezzar est en effet rattrapé par des faits qui datent d’il y a 5 ans. En effet, en 2013, alors qu’il était étudiant à l’Ecole Nationale Administration (ENA), Rayan Nezzar avait tenu des propos déplacés qui ont refait surface sur la toile.

Les twittes sont d’autant plus gênants qu’ils visaient des responsables politiques français dont Alain Juppé, Marine Le Pen ou encore Jean-François Copé. Dans un twitte datant du 26 novembre 2012, Rayan Nezzar, faisant allusion à Copé, écrit : « le mec est maire de Meaux et nous fait du populisme anti-Paris exactement comme Le Pen, mais va niquer ta mère ».

« J’ai tenu des propos irréfléchis quand j’étais étudiant »

Le twitte est suivi du hashtag #Copé #Petitepute. Dans un autre twitte datant du 22 juillet 2013, il traite une journaliste de « pouffiasse ». « C’est ça du journalisme, pouffiasse », pouvait-on lire. Dans un twitte adressé à Juppé et datant de 2012, il traite ouvertement Juppé de « fiotte ». « Juppé est une fiotte. Je ne vois pas pourquoi il prendrait des risques dans cette histoire ».

D’après BuzzFeed qui a révélé cette affaire, les twittes ont été supprimés par le nouveau porte-parole de LREM. Ce dernier reconnaît toutefois les faits et présente ses excuses. « J’ai tenu des propos irréfléchis quand j’étais étudiant, je les regrette bien évidemment et présente toutes mes excuses pour ces mots qui ont pu choquer », a-t-il twitté ce vendredi 5 janvier.