Immigration : Israël propose 8 700 dollars aux citoyens pouvant expulser les migrants

0
1703

Israël propose un salaire de 30 000 shekels (8 700 dollars) aux citoyens prêts à participer à l’expulsion des migrants

Le gouvernement israélien vient d’annoncer une décision inédite dans sa politique d’expulsion des migrants présents sur son sol. En effet, d’après le média Haaretz, le gouvernement de Benjamin Netanyahou vient de proposer un salaire de 8 700 dollars à toute personne pouvant faciliter l’expulsion des migrants vers leurs pays d’origine.

D’après Haaretz, le Bureau en charge de l’immigration est à la recherche de 100 employés pour effectuer ce travail. Cette révélation intervient moins d’une semaine après la proposition faite aux migrants présents dans ce pays de quitter Israël ou de purger une peine de prison.

« Le Rwanda n’est pas un pays sûr »

En effet, le gouvernement israélien vient d’accorder aux migrants un délai de trois mois pour quitter le pays. Ceux qui acceptent de s’en aller d’ici avril se verront octroyer 3 500 dollars. Les migrants qui ne peuvent pas retourner en Ethiopie et en Erythrée peuvent être déportés vers le Rwanda ou l’Ouganda.

La décision d’expulser les migrants dans un délai de trois mois avait suscité l’indignation des organisations de défense des droits de l’homme. Dans une lettre écrite par les organisations en question, on pouvait lire : « quiconque a un cœur doit s’opposer à l’expulsion des réfugiés ». Les organisations ont dénoncé le choix du Rwanda par le gouvernement israélien. Elles estiment en effet que ce pays « n’est pas un lieu sûr ».