50 milliards d’euros de dette de la SNCF : « on va droit dans le mur », prévient Castaner

0
3288

Christophe Castaner, secrétaire d’Etat chargé des relations avec le Parlement, a été l’invité de RTL ce vendredi 16 février. De nombreux sujets ont été abordés lors de l’interview dont l’affaire Darmanin et la dette de la SNCF

Parlant de la situation de la SNCF, le secrétaire d’Etat fait un constant alarmant. « Qu’est-ce qu’on fait ? On ne fait rien ? On continue comme avant ? On a aujourd’hui 10,5 milliards d’euros d’argent public qui sont mis dans la SNCF. Et on a un constat. Le rapport Spinetta parle de mots graves, il parle de situation préoccupante, de performances insuffisantes. »

Pour le  secrétaire d’Etat chargé des relations avec le Parlement, on va tout droit dans le mur. « Donc, on continue comme avant ? Non. Je pense qu’on a un constat qui montre qu’il faut changer, sinon on va dans le mur. On a une dette qui est phénoménale : 50 milliards d’euros de dette, on a des déficits structurels… »

« Laissons Darmanin faire son travail »

Castaner promet une discussion avec les régions, mais avoue que le constat est « mauvais ». « Le constat est mauvais, on prend des décisions. Il faudra être courageux, y compris sur le débat et ouvrir avec les cheminots la SNCF (…) ». Parlant de l’affaire Darmanin, Castaner déplore que le ministre soit jeté en pâture. « C’est désagréable à commencer par Gérard Darmanin qu’on jette en pâture parce qu’il fait l’objet d’une dénonciation. »

Il poursuit : « (…) laissons-le faire son travail et je vous assure que Gérard Darmanin est au boulot, qu’à l’heure qu’il est il est au boulot, il le sera tout ce week-end et qu’il continue à faire son travail ». Christophe Castaner dénonce le fait qu’ « une simple dénonciation aboutisse à une chasse à l’affaire. »

Pour suivre l’émission dans son intégralité, cliquez ici : RTL