France : 93 000 euros collectés en 3 jours pour payer les frais de justice de Tariq Ramadan

0
6323

Une cagnotte en soutien à Tariq Ramadan vient d’atteindre les 90 000 euros. Le collectif Free Tariq Ramadan souhaite ainsi payer les frais de justice de l’islamologue et dénonce « une machination sans nom »

Les réseaux sociaux se mobilisent pour la libération de Tariq Ramadan. En effet, moins d’un mois après la mise en examen du prédicateur musulman pour viol, les sympathisants du philosophe veulent à tout prix la libération de leur mentor. Une mobilisation spectaculaire a ainsi permis de collecter une énorme somme d’argent pour payer ses frais de justice.

Sur le site de Cotizup, une collecte de fonds organisée par les sympathisants de Tariq Ramadan a permis de lever plus de 90 000 euros. Sur le site de Cotizup, les soutiens du théologien musulman explique leur initiative. Dans une note intitulée « Pour une justice équitable et digne », tout est dit.

« On se rend bien compte qu’il existe des exceptions »

« Alors que la présomption d’innocence devrait être la règle, on se rend bien compte qu’il existe des exceptions. Face à cette machination sans nom, Tariq Ramadan se trouve confronté à plusieurs affaires dont la bataille sera longue et coûteuse. Plusieurs procédures et de nombreux frais sont d’ores et déjà engagés », peut-on lire.

Dans la note, le collectif Free Tariq Ramadan ajoute : « tout ceci exige un coût financier important et chaque soutien compte. C’est pourquoi nous vous appelons à vous mobiliser en contribuant et en partageant cette cagnotte mise en place. C’est ensemble et avec la participation de tous que Tariq Ramadan retrouvera une dignité aujourd’hui bafouée. »

Rappelons que Tariq Ramadan a été arrêté en France ce 31 janvier. L’islamologue est accusé d’agression sexuelle par Henda Ayari. Des accusations rejetées par Tariq Ramadan qui avait porté plainte pour « dénonciation calomnieuse ». Henda Ayari n’était pas la seule femme à avoir accusé l’islamologue. Une autre femme dont l’identité n’a pas été dévoilée a également accusé l’islamologue d’agression sexuelle.