CSG et statut des cheminots : la popularité de Macron chute de 11 points en deux semaines

0
1525

Emmanuel Macron et Edouard Philippe (30% d’opinions favorables) ont chuté dans les sondages. C’est ce que nous apprend un sondage de YouGov pour CNews et le HuffingtonPost publié ce mercredi 28 février 2018

Emmanuel Macron dévisse. Moins de deux semaines après un sondage du JDD selon lequel le président français avait perdu 6 points en un mois, un autre sondage réalisé par l’institut YouGov risque de ne pas plaire aux participants du plus jeune président de la Vème république.

D’après YouGov, le président français voit son indice de confiance lourdement chuter de 11% à 30% d’opinions favorables. Macron n’est pas le seul. Son premier ministre, Edouard Philippe, ne rassure plus les Français. Alors qu’il était à 36% d’opinions favorables en février dernier, désormais seuls 30% des Français font confiance à la politique d’Edouard Philippe.

« La compétence des membres du gouvernement remise en question »

Les personnes interrogées par YouGov ont répondu à plusieurs questions, notamment sur la situation économique actuelle de la France. Ainsi, 1% des Français juge l’économie en « très bon état », 11% estiment qu’elle est en « assez bon état » contre 17% qui jugent que l’économie est en « très mauvais état ».

A la question de savoir si le gouvernement protège les intérêts des Français, 3% des personnes interrogées estiment que « oui » ; 14% se disent « plutôt d’accord » contre 42% totalement en désaccord. La compétence des membres du gouvernement est également remise en question. Ainsi, 35% des Français estiment que les membres du gouvernement Macron sont compétents contre 49%  qui pensent tout le contraire.

« Il n’y aura plus de recrutement au statut »

Rappelons que ce sondage publié ce 28 février intervient moins de deux semaines après celui de l’Ifop pour le JDD. Macron avait perdu 6 points. D’après le directeur de l’Ifop, cette chute s’explique par la politique menée, notamment sur la question du CSG qui divise fortement les Français.

L’effondrement de Macron dans les sondages intervient deux jours après l’annonce du gouvernement de mettre fin au statut des cheminots. L’annonce de cette décision avait été faite ce 26 février par Edouard Philippe lors d’une conférence de presse. « Le statut de la SNCF est cependant particulièrement rigide. Or, le monde change. La SNCF doit changer aussi. (…) A l’avenir, à une date qui sera soumise à une concertation, il n’y aura plus de recrutement au statut », avait déclaré Edouard Philippe.

Pour lire le sondage dans sa version originale, cliquez ici : Sondage YouGov