Viré de France 3, Julien Lepers réclame 3,4 millions d’euros et devient la risée du web

0
1078

Julien Lepers, ex animateur de l’émission Questions pour un Champions, réclame 3,4 millions d’euros à son ex employeur FremantLeMedia. Son avocat dénonce un « licenciement pour motif discrinatoire »

Julien Lepers devant les prud’hommes. L’ex animateur de Questions pour un Champion a décidé de poursuivre son ex employeur FremantLeMedia plus d’un an après son licenciement le 6 décembre 2016. N’arrivant pas toujours pas à digérer son éviction, l’ex animateur de France 3 réclame  3,4 millions d’euros.

L’avocat de l’animateur parle de « nullité du licenciement pour motif discriminatoire ». « Au principal, nullité du licenciement pour motif discriminatoire : âge, sexe et couleur de peau de mon client. En subsidiaire, c’est un licenciement sans cause réelle et sérieuse », a précisé l’avocat. Il a réclamé des dédommagements pour son client.

« Je demande 806 104, 54 euros de solde de tout compte à titre contractuel de rupture, 1 396 756,20 euros pour licenciement nul et sans causse réelle et sérieuse, 478 887,84 euros pour licenciement dans des conditions brutales et vexatoires, 239 443,92 euros pour exécution du travail de mauvaise foi de la part de l’employeur, 500 000 euros de préjudice d’image et 8 500 euros à titre de l’article 700 », a-t-il ajouté.

« Certains dénonce l’indécence de Julien Lepers »

La réclamation de 3,4 millions d’euros n’est pas passée inaperçue. Sur les réseaux sociaux, les réactions ont été nombreuses. « Une assistante sociale débutante gagne 1 300 euros net, un prof 1 400 euros net, le salaire moyen brut 2900 euros, l’animateur Julien Lepers, salarié de la boîte de production FremanTleMedia, était rémunéré 40 000 euros par mois ! y a pire ! La gauche revendiquait autrefois un écart de 1 à 6 », ironise un internaute.

D’autres ont rappelé à Julien Lepers une phrase polémique qu’il avait tenue et dans laquelle il disait : « il y a trop d’hommes  blancs de plus de 50 ans à la télévision française, il va falloir que cela change ». Pour certains, l’ex animateur est tout simplement « dégoûtant ». « Quelle indécence, ce mec est dégoûtant, quand des gens qui ont travaillé 42 ans touchent 1 000 euros de retraite par mois, il faudrait qu’il soit blacklisté de toutes les émissions », écrit Rene Quiles sur son compte twitter.