Ingérence de la Russie dans les élections américaines : « je m’en fiche », dit Poutine

0
718

Le président russe, Vladimir Poutine, s’est prononcé sur les accusations d’ingérence de la Russie dans les élections américaines. Le président russe a nié en bloc

Vladimir Poutine, président de la Russie, s’est prononcé sur les accusations des services de renseignement américain pour qui la Russie s’est ingérée dans les élections présidentielles américaines. Dans une interview reprise par de nombreux médias, le président russe dit qu’il s’en fiche complètement.

A la question de savoir si les Russes ont piraté le système électoral américain pour favoriser la victoire de Trump, Poutine répond : « et s’ils étaient Russes ? Il y a 146 millions de Russes. Et alors ? (…) Je m’en fiche. Ils ne représentent pas les intérêts de l’Etat russe ». Pour Poutine, ceux qui ont piraté le système électoral américain peuvent être d’autres nationalités.

« Cela n’a-t-il pas l’air ridicule ? »

« Peut-être qu’ils ne sont même pas Russes. Peut-être qu’ils sont Ukrainiens, des Tatars, des Juifs avec la nationalité russe. Cela aussi doit être vérifié. Peut-être qu’ils ont la double nationalité, ou peut-être la Green Card (carte verte américaine). Peut-être que ce sont les Américains qui les ont payés pour faire ce travail. Comment le savez-vous ? Je ne sais pas », a-t-il déclaré.

Pour le président russe, c’est tout à fait ridicule que la Russie se soit ingérée dans la présidentielle américaine. « Pouvez-vous vraiment croire que la Russie, située à des milliers de kilomètres (des USA), a influencé les résultats de l’élection ? Cela n’a-t-il pas l’air ridicule ? Ce n’est pas de notre objectif d’ingérer. Nous ne voyons pas ce que nous gagnerions en nous ingérant dans ces élections. Il n’y pas d’objectif à cela », explique-t-il.