Financement libyen de la campagne de 2007 : Ziad Takieddine s’attaque à la justice française

0
685

Ziad Takieddine, homme d’affaires franco-libanais, s’en est sévèrement pris à la justice française lors de son passage sur le plateau de Bourdin Direct. L’homme d’affaires a taclé sévèrement Nicolas Sarkozy qu’il a accusé d’avoir reçu de l’argent de la Libye lors de sa campagne pour la présidentielle de 2007

Ziad Takieddine, homme politique franco-libanais, a été l’invité de Jean-Jacques Bourdin ce mercredi 21 mars. Sur le plateau de Bourdin Direct, l’homme d’affaires qui a toujours défendu la thèse que Sarkozy a reçu un financement du gouvernement libyen pour sa campagne présidentielle de 2007 n’a bougé d’un seul iota de sa position.

A la question de savoir s’il connait les dignitaires libyens qui ont financé la campagne de Sarkozy, il persiste et signe : « tout à fait ». Parlant de ces dignitaires, il ajoute : « ils sont plusieurs, ils sont tous des collaborateurs de Mouammar Kadhafi que le Qatar ou la France n’ont pas réussi à tuer et qui sont à l’extérieur aujourd’hui, prêts à collaborer ».

« Ils ont essayé de me réduire en silence »

Jean-Jacques Bourdin lui coupe la parole et lui demande : « où sont-ils ? ». Ziad Takieddine enchaîne : « dans plusieurs endroits, en Suisse, dans des pays arabes amis, dans d’autres qui sont plus ou moins amis. Mais, en tout cas, ils sont aujourd’hui protégés, sauf qu’ils sont tous recherchés par Interpol. »

Et d’ajouter : « (…) aujourd’hui, c’est une vérité qui dérange. Ils ont essayé de me réduire en silence. Depuis le départ, c’est leur démarche ». Face à Bourdin, l’homme d’affaires met en cause Claude Guéant, un proche de Sarkozy. « Je mets en cause une personne en particulier, Claude Guéant », lance Ziad Takieddine.

« Ça me désole de voir la justice réduite à ce niveau-là »

Sur les preuves du financement de la campagne de Sarkozy qu’il dit détenir, Ziad Takieddine dira : « elles sont chez les personnes que je vous ai dites. Ce sont des personnes qui sont prêtes à donner tout ça à la justice, mais une justice qui se respecte, pas une justice d’une mauvaise administration. »

Ziad Takieddine charge la justice française. « Ça me désole de voir la justice réduite à ce niveau-là. Aujourd’hui, vous avez une justice qui fait partie d’un système qui est un système que j’appellerais l’association des malfaiteurs. Le pouvoir politique en place, le pouvoir d’avant, c’est toujours le même pouvoir politique », s’agace-t-il.

« Il faut savoir que vous avez une justice corrompue »

Sur le plateau de Bourdin Direct, l’homme d’affaires fait des révélations. « Monsieur Nicolas Sarkozy, Monsieur Claude Guéant, les deux, ont agi pendant sept ans en exclusivité pour gérer une politique extérieure de la France qui a donné les résultats qu’on connaît. Aujourd’hui, la France est un pays abaissé », déplore-t-il.

A la question de savoir si de l’argent a été versé, il répond : « oui. Par les autorités libyennes, notamment Mouammar Kadhafi à Nicolas Sarkozy et à Claude Guéant directement par des transferts bancaires et par du cash ». Ziad Takiedinne ajoute que les transferts ont été effectués par la Banque Centrale Libyenne.  Sur RMC, Takiedinne se lâche et qualifie la justice française de « corrompue ». « Il faut savoir que vous avez une justice corrompue, un juge d’instruction corrompu », lâche-t-il.

Pour regarder l’interview dans son intégralité, cliquez ici : RTL