France : l’usage de deux monnaies provoque une confrontation entre l’Etat et le Pays Basque

0
497

Un bras de fer oppose l’Etat français aux autorités locales de Bayonne sur l’usage d’une monnaie locale

L’usage de deux monnaies provoque une forte tension entre la Bayonne et l’Etat français. Le préfet des Pyrénées-Atlantiques s’est en effet opposé à l’usage d’une monnaie locale basque en Bayonne. L’affaire a immédiatement suscité une confrontation entre l’Etat français et l’association Euskal Moneta.

La décision a agacé les élus de Bayonne qui ce jeudi ont accusé l’Etat de vouloir bloquer la ville. « L’Etat s’obstine à vouloir bloquer la ville de Bayonne et l’Eusko. Cet appel nous oblige à mener une bataille politique contre cette tentative du gouvernement de freiner une expérimentation prometteuse en matière de transition écologique et de relocalisation », a regretté Xebax Christy, président de l’association Euskal Moneta.

« Oui à l’innovation »

Pour rappel, le tribunal administratif de Pau avait confirmé ce jeudi 29 mars dernier qu’une mairie a bien le droit de verser en eusko des subventions, des indemnités ou le règlement de factures à des entreprises. Une décision à laquelle avait fait appel la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

Rappelons que le projet Euska Moneta est un projet que les élus locaux tiennent à cœur. D’ailleurs, plusieurs d’entre eux ont signé un appel « Oui à l’innovation » demandant au gouvernement français de faciliter cette initiative. Dans une note publiée sur le site officiel, de l’organisation les revendications ont été claires et précises.

« Des bureaux de change déjà disponibles »

« Les principes de la décentralisation et de libre administration des collectivités territoriales doivent prévaloir aux collectivités qui le souhaitent d’utiliser pour leurs paiements une monnaie locale apportant toutes les garanties nécessaires, et ce afin de dynamiser le développement territorial et d’accélérer la transition écologique solidaire », explique la note.

Parmi les personnalités de la ville ayant signé l’appel, figurent : Jean-René Etchegaray, Maire de Bayonne, Président de la Communauté d’Agglomération Pays Basque.  Le projet est déjà très avancé car sur le site officiel d’Euskal Moneta une liste de bureaux d’adhésion et de change est publiée pour obtenir des billets d’eusko.