Exclusif : la Corée du Nord annonce la fin de ses tests nucléaires dès ce 21 avril

0
306

La Corée du Nord a annoncé ce samedi 21 avril 2018 qu’elle met fin à ses tests nucléaires. Une décision prise à quelques semaines seulement d’un sommet crucial entre les Etats-Unis et la Corée du Nord

Une décision historique. La Corée du Nord a annoncé ce samedi avoir abandonné son projet nucléaire. L’annonce a été faite par Kim Jong-un, président du pays cité par la chaîne d’Etat. D’après le président nord-coréen, la Corée du Nord n’a plus besoin de mener des tests nucléaires et que le site nucléaire basé dans le nord du pays a « accompli sa mission ».

D’après Koreaherald, média basé en Corée du Sud, Pyongyang mettra fin à ses tests nucléaires et aux lancements de roquettes balistiques à partir du 21 avril. Pour les autorités nord-coréennes, cette décision est un message fort de Pyongyang dans sa volonté de dénucléarisation.

La décision du gouvernement nord-coréen a suscité une vague de réactions. Aux Etats-Unis, Donald Trump, président des Etats-Unis, parle d’une « très bonne nouvelle pour la Corée du Nord ». « La Corée du Nord a accepté de suspendre tous ses tests nucléaires et fermer un grand site nucléaire. Ceci est une très bonne nouvelle pour la Corée du Nord et pour le Monde. Progrès important ! On attend avec plaisir le sommet », a-t-il twitté ce samedi.

« La Chine salue la décision »

La décision prise par le gouvernement nord-coréen a également fait réagir la Chine. Cité par l’agence de presse chinoise, Xinhua Agency, Lu Kang, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, a salué la décision avant d’ajouter que la Chine apportera son soutien à la Corée du Nord à travers le dialogue.

Rappelons qu’un important sommet est prévu entre la Corée du Nord et les Etats-Unis dans un futur proche. Au cœur des sujets : la question nucléaire qui préoccupe Washington. Les deux pays ont accepté de se réunir autour d’une table. La décision annoncée ce samedi apporte une lueur d’espoir et démontre la volonté de Pyongyang de tendre la main à l’Occident.