Mairie de Barcelone : Manuel Valls encaisse un premier coup dur des Socialistes catalans

0
4059

Le Parti Socialiste Catalan (PSC) a catégoriquement rejeté l’idée de Manuel Valls d’une liste unique des partis politiques constitutionnalistes pour les municipales à Barcelone, condition sine qua non posée par l’ex premier ministre français pour devenir futur maire de Barcelone

Manuel Valls encaisse un coup dur. L’ex premier ministre de François Hollande, qui avait demandé une liste unique en vue des élections municipales à Barcelone, voit son rêve de devenir maire de cette ville compromis. En effet, une formation politique en Catalogne refuse catégoriquement l’idée d’une liste unique, condition sine qua non posée par Manuel Valls.

Le Parti Socialiste Catalan a dit niet. Quelques heures après l’interview de Valls défendant une liste unique de tous les partis constitutionnalistes, le Parti Socialiste Catalan s’y oppose fermement. Les socialistes catalans favorables à l’unité d’Espagne disent n’avoir rien compris.

« Il y a quelque chose qui ne marche pas là »

En marge d’une conférence de presse, Salvador Illa, porte-parole du PSC, a rejeté toute idée d’une liste unique, soulignant que Jaume Collboni reste l’unique candidat du parti pour les municipales. Réagissant à la proposition de Valls, il a déclaré : « cela nous semble contradictoire. Nous ne comprenons pas comment une personne qui se présente comme candidat du parti Ciudadanos peut ensuite appeler à une liste unique. Il y a quelque chose qui ne marche pas là ».

Le rejet de cette liste unique suscite l’indignation des militants du parti Ciudadanos, parti centriste basé à Barcelone. Dans un twitte, Albert Ribera, chef de file du parti, n’a pas été tendre envers les socialistes. « Le PSOE (Parti Socialistes des Ouvriers Espagnols) est plus à l’aise en soutenant les nationalistes et les populistes qu’en s’alliant aux constitutionnalistes pour que la capitale catalane retrouve son prestige, son vivre-ensemble et sa prospérité. Nous allons gagner dans les urnes avec ceux qui voudront ouvrir cette nouvelle étape pour Barcelone ».