George Soros prédit une autre crise financière et propose un Plan Marshall pour sauver l’Europe

0
1947

En marge d’une rencontre du Conseil Européen sur les Relations Extérieures qui s’est tenue à Paris ce 29 mai, le milliardaire américain George Soros a prédit une nouvelle crise financière qui pointe à l’horizon et propose une solution pour sortir l’Europe de la crise à laquelle elle fait face

Va-t-on vers une nouvelle crise financière ? C’est en tout ce que pense le milliardaire George Soros. Ce jeudi, à Paris où il participait à une rencontre du Conseil Européen sur les Relations Extérieures, le philanthrope nord-américain a fait part de ses inquiétudes concernant la situation actuelle des marchés.

Le constat de George Soros est alarmant : « il se peut que nous nous dirigions vers une autre crise financière », a-t-il lancé à son audience. Dans son discours, le milliardaire est sans détours. Pour lui, l’Europe est plongée dans une crise existentielle. « L’Union Européenne est plongée dans une crise existentielle. Tout ce que pouvait aller mal est allé mal », déplore-t-il.

« L’Europe semble avoir perdu sa voie »

Pour George Soros, l’Europe aurait perdu sa voie. « Depuis la crise financière de 2008, l’Europe semble avoir perdu sa voie. Elle a adopté un programme de redressement fiscal qui  a mené à la crise de l’euro. Ceci a transformé la zone euro en une relation entre créanciers et débiteurs. Les créanciers ont posé des conditions que les débiteurs devaient satisfaire. Les débiteurs n’ont pas satisfait ces conditions et cela a créé une relation qui n’est ni volontaire ni équitable », dit-il.

Et d’ajouter : « en conséquence, beaucoup de jeunes voient aujourd’hui en l’Union Européenne un ennemi qui leur a privé d’emplois et un avenir prometteur. Les politiciens populistes ont exploité ces rancœurs et ont formé des partis politiques et des mouvements anti-européens ».

« Un plan de 30 milliards de dollars »

Dans son discours, le milliardaire américain a évoqué la question de l’immigration. « Et puis, arriva la crise des réfugiés de 2015. Au début, beaucoup de personnes sympathisaient avec les migrants qui ont fui la répression politique et la guerre, mais ils ne veulent pas que leurs vies quotidiennes soient perturbées par une dégradation des services sociaux. Ils ont aussi été déçus par l’échec des autorités à faire face à la crise », note-t-il.

George Soros propose une solution pour sortir de cette crise. Il souhaite en effet lancer un « Plan Marshall » estimé à 30 milliards d’euros pour un certain nombre d’années. « Un tel ‘Plan Marshall’ permettrait de réduire le nombre de réfugiés politiques en renforçant les régimes démocratiques dans les pays en voie de développement », explique-t-il.

Pour lire le discours dans son intégralité, cliquez ici : George Soros Speech