Réforme des retraites en France : la « consultation citoyenne » enflamme les réseaux sociaux

0
1308

Le gouvernement vient de lancer ce 31 mai une consultation en ligne sur la réforme des retraites qui se terminera le 25 octobre 2018. Une consultation largement commentée sur les réseaux sociaux, notamment sur twitter

Le gouvernement d’Emmanuel Macron vient de lancer une consultation sur la réforme des retraites. En effet, un site internet entièrement dédiée à ce sujet a été lancé ce jeudi 31 mai. Sur le site, l’on peut écouter le discours de 30 secondes de Jean-Paul Delevoye, Haut-commissaire à la réforme des retraites, expliquant les raisons de cette consultation.

« Le système universel des retraites, projet de société, nous concerne tous : journalistes, politiques, acteurs économiques, acteurs sociaux, jeunes, retraités. C’est la raison pour la quelle nous vous invitons sur cette plateforme à offrir vos critiques, vos réflexions, vos analyses, vos propositions. Nous faisons confiance à votre capacité et à votre intelligence collective. Merci », a-t-il expliqué dans son discours.

« Notre système demeurera collectif et solidaire »

Dans un texte publié sur le site, Jean-Paul Delevoye parle d’un système qui sera fondé sur la répartition. « Comme le Président de la République s’y est engagé, notre système demeurera collectif et solidaire. Il sera fondé sur la répartition, qui est l’autre nom de solidarité entre les générations », peut-on lire.

Sur le site, quatre modalités de participation sont offertes aux citoyens. Ces derniers peuvent participer à la réflexion collective en approfondissant les constats, en réagissant aux pistes de travail, en formulant des propositions. Ils peuvent aussi déposer des idées, s’inscrire aux ateliers ou organiser leur propre atelier relais.

« La plateforme sera ouverte jusqu’au 25 octobre »

Les citoyens pourront répondre à onze questions. Parmi lesquelles : quel système de retraite pour les actifs ?, prendre sa retraite à quel âge et à quelles conditions ?, quelle prise en compte des enfants dans la retraite ?, comment adapter les retraites aux nouvelles formes de travail ?, comment corriger les inégalités femmes-hommes en matière de retraites ?…

La plateforme sera ouverte jusqu’au 25 octobre, comme on peut le lire sur site. « Cette plateforme sera ouverte jusqu’au 25 octobre, une cartographie des arguments et une synthèse des débats seront rendues publiques le 29 novembre. L’ensemble des contributions recueillies (…) seront remises à un atelier citoyen organisé par la Direction Interministérielle de la Transformation Publique (DITP) et la Commission Nationale du débat public (CNDP) », peut-on lire sur le site.

La consultation a suscité une vague de réactions sur les réseaux sociaux. Sur twitter, les réactions ont été légion. « Sur la réforme des retraites, on va prendre le temps d’une grande consultation auprès des Français. Elle durera un an », a réagi Christophe Castaner. D’autres préfèrent jouer la carte de l’humour. « Pour une fois qu’ils nous demandent notre avis va pas falloir se priver les copains », ironise un internaute sous le pseudo de Prolétaire.

Pour participer à cette consultation, cliquez ici : réforme retraite