Européennes 2019 : Emmanuel Macron obtient deux soutiens de taille en Espagne et en Italie

2
1904

A une année des élections européennes de mai 2019, la République En Marche (LREM) noue les alliances à l’international. En déplacement à Madrid ce lundi 25 juin 2018, Christophe Castaner, secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre et chargé de Relations avec le Parlement, mise sur une alliance avec le parti Ciudadanos, le plus important progressiste espagnol, en vue d’une liste commune

Un soutien de taille. A une année des Européennes de mai 2019, la République En Marche noue des alliances à l’international. Si le parti du président Macron peine à trouver des alliés en France, en Espagne, le parti Ciudadanos, le plus important parti progressite et constitutionnaliste, lui ouvre les bras.

En effet, d’après La Vanguardia, média espagnol basé à Barcelone, les deux partis européens (LREM et Ciudadanos) étudient l’hypothèse d’une liste commune en vue des prochaines élections européennes. L’annonce de cette nouvelle a été confirmée par José Manuel Villegas, secrétaire général du parti Ciudadanos qui s’est réuni avec Christophe Castaner ce lundi à Madrid.

« Ciudadanos, un partenaire privilégié »

La presse espagnole a fourni plus de détails sur cette probable alliance. En effet, d’après le média espagnol, El Mundo, le Parti Démocratique Italien (PD) pourrait aussi prendre part à cette alliance. El Mundo révèle qu’une conversation téléphonique a eu lieu entre Christophe Castaner, Albert Rivera (chef de file de Ciudadanos) et Sandro Gonzi, homme de confiance de Matteo Renzi, chef de file du Parti Démocratique Italien.

Selon El Mundo, cette conversation entre ces trois hommes a eu lieu la semaine dernière. Cité par El Mundo, Christophe Castaner a fait savoir qu’il existe des ambitions communes que les trois partis doivent développer. A Madrid, Castaner a également insisté sur le fait que le parti Ciudadanos est « un partenaire privilégié » qui œuvre en faveur du projet européen.

« J’ai choisi mon camp »

Rappelons que Christophe Castaner est en visite en Europe où il entend rassembler les partis progressistes. D’ailleurs, sur son compte twitter officiel, plusieurs vidéos et photos ont été postées dans lesquelles on le voit entouré des dirigeants de Ciudadanos, dont Albert Ribera et José Manuel Villegas.

Le message de Castaner est sans équivoque : « le rendez-vous des prochaines européennes n’est plus celui de la gauche contre la droite. C’est celui du camp des progressistes, qui croit en l’Europe et sait qu’il faut la changer, contre le camp des populistes, qui ne propose que le repli sur soi. J’ai choisi mon camp »

 

2 Commentaires