Coup d’Etat manqué en Turquie : Erdogan licencie 18 632 fonctionnaires de l’Etat

0
184

En Turquie, plus de 18 000 fonctionnaires de l’Etat ont été licenciés par le gouvernement turc. Ils sont accusés d’avoir participé au coup d’Etat manqué de juillet 2016 contre le président Erdogan

Une année après le coup d’Etat manqué en Turquie, la purge se poursuit. Des milliers de fonctionnaires soupçonnés d’avoir des liens avec le putsch manqué ont été licenciés ces dernières heures. Dans la presse, on parle de quelque 18 000 fonctionnaires de l’Etat à avoir été démis de leur fonction.

D’après le média américain NBC News, le licenciement des fonctionnaires a été fait dans un décret d’urgence publié ce dimanche. Le même média affirme que le décret a été publié dans le journal officiel de l’Etat turc. D’après NBC News, 18 632 fonctionnaires ont été limogés, parmi eux on compte 9 000 policiers, 6 000 membres de l’armée et des centaines d’enseignants du secondaire et de l’enseignement supérieur.

« L’Etat d’urgence devrait être levé cette année »

D’après le média turc Hurriyet, plusieurs fonctionnaires de l’Etat ont été virés récemment avant la publication du décret. Le média turc nous apprend que 3 077 membres de l’armée,  1 949 membres de l’air force turc et 1 126 membres des forces navales avaient déjà été limogés.

Cette vague de licenciement intervient au moment où le président turc s’apprête à être investi président du pays ce lundi après sa victoire aux dernières élections. Le président turc avait en effet été élu avec 53% des voix. D’après la BBC, Erdogan a su bénéficier d’une forte économie ainsi que d’un soutien très fort d’une frange de la population. Ce décret d’urgence devrait être le dernier après la mise en place de l’état d’urgence en 2016. Un Etat d’urgence qui devrait être levé cette année