Affaire Benalla : le député LREM, Florian Bachelier, dénonce la politisation d’un fait divers

0
371

Le député LREM (République En Marche), Florian Bachelier, a dénoncé l’attitude de l’opposition suite à l’affaire Benalla. Il estime qu’il s’agit d’un fait divers qui a été politisé

L’affaire Benalla continue de défrayer la chronique en France et suscite une vague de réactions dans la classe politique. Cependant, si certains estiment que c’est une affaire d’Etat, pour d’autres, ce n’est qu’un fait divers politisé. C’est du moins l’avis de Florian Bachelier, député de la République En Marche (LREM).

« Moi, je ne vais pas commenter un fait divers, c’est un fait divers. Les images, elles sont choquantes, elles m’ont choqué moi aussi. Mais, je ne connais pas l’ensemble du dossier, l’ensemble de la chaîne de commandement. Donc, je ne sais pas ce qui s’est passé, pas plus que vous. Je fais confiance en la justice de mon pays », a-t-il déclaré sur le plateau de Public Sénat.

« Ça démontre quand même la vacuité des oppositions »

Sur le refus d’Edouard Philippe de s’exprimer sur ce dossier, Florian Bachelier dira : « ce que je trouve paradoxal est que les oppositions ont invoqué la séparation du pouvoir. On aurait voulu que le Parlement français se transforme en autorité judiciaire. On est en confusion totale des rôles de chacun et ça c’est un danger ».

Sur Public Sénat, le député LREM dénonce « une vacuité de l’opposition ». « (…) ça démontre quand même la vacuité des oppositions, pardonnez-moi de vous le dire. Quand on passe une après-midi à faire ça alors que chacun est persuadé, en dehors de l’hémicycle, que c’est un fait divers, que tout le monde est bien conscient qu’on est en train de politiser un fait divers, je crois qu’on n’est pas à la hauteur des enjeux et qu’on n’est pas à la hauteur des ambitions qui sont les nôtres et les attentes des Français », déplore-t-il.

Pour regarder l’émission Public Sénat, cliquez ici : Public Sénat