Darmanin sur l’Affaire Benalla: « je n’aurais pas voté pas la motion de censure des Républicains »

0
378

Gérard Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes Publics, a été l’invité de RTL Matin ce vendredi. Sur le plateau, plusieurs sujets ont été abordés concernant l’actualité politique française, notamment l’Affaire Benalla qui a défrayé la chronique ces derniers jours

A la question de savoir si l’Affaire Benalla va laisser des traces, Gérard Darmanin répond : « elle a laissé des traces dans l’opposition. Moi, je disais ce matin à un journal qui n’est pourtant pas très favorable au gouvernement (…) tout ça pour ça. L’opposition finalement s’est ruée comme la misère sur le bas-clergé comme le disait ma grand-mère. Elle a voulu faire une affaire d’Etat au lieu de s’opposer sur le fond ».

« Malheureusement, je constate que c’est beaucoup de bruit pour rien »

Et d’ajouter : « on n’a toujours pas compris ce que souhaitait l’opposition, en termes de croissance économique, de fiscalité, de politique de sécurité. Malheureusement, je constate qu’ils sont dans les délices du système ». L’ex député LR s’est également prononcé sur la motion de censure votée par son ex parti, Les Républicains.

Sur RTL, il affirme qu’il ne la voterait pas s’il était encore député LR. « Absolument pas, absolument pas », insiste-t-il. Et d’ajouter : « vous savez, moi j’étais gaulliste et je ne sais pas quel est le comportement gaulliste chez M. Jacob, par exemple, lorsqu’il considère que l’Assemblée doit convoquer les collaborateurs du président de la République. Dans mon engagement gaulliste, il y avait, me semble-t-il, le respect de la Vème République. Malheureusement, je constate que c’est beaucoup de bruit pour rien ».

« Il n y a pas eu d’augmentation généralisée de la CSG »

Gérard Darmanin s’est prononcé sur des sujets liés à l’économie. Sur le plateau de RTL, le ministre de l’Action et des Comptes Publics assure que la France « est sortie des périodes de difficultés économiques ». « Je suis certain que ça continuera », confie-t-il. Sur la hausse de la CSG, Gérard Darmanin veut rassurer les Français.

« Il n y a pas eu d’augmentation généralisée de la CSG », précise-t-il. Et de poursuivre : « la taxe d’habitation, dès le mois d’octobre, baissera d’un tiers pour 80% des Français. Ceux qui sont mensualisés dans la taxe d’habitation, (ils sont peu nombreux parce que ce n’est pas l’habitude des Français) ont déjà vu la baisse de leur taxe d’habitation », rassure-t-il.

Pour écouter l’interview dans son intégralité, cliquez ici : RTL Matin