Quim Torra : « je ne renonce à aucune option pour arriver à l’indépendance de la Catalogne »

0
661

En Catalogne, dix mois après la Déclaration d’Indépendance qui n’a jamais été reconnue, les indépendantistes ne renoncent pas au combat. Ce dimanche, dans une interview exclusive accordée au média espagnole La Vanguardia, Quim Torra, actuel président de la Generalitat (gouvernement catalan, ndlr), menace de recourir une nouvelle fois à la déclaration d’indépendance de la communauté espagnole

Dans l’interview, le successeur de Carles Puigdemont est droit ses bottes. Son projet : mettre en place la République. « Telle est notre tâche. Nous sommes  partis  d’un référendum qui s’est tenu le 1 octobre et d’une déclaration politique d’indépendance le 27 octobre. Maintenant, (…)  le gouvernement catalan a pour mission de mettre cette déclaration en vigueur », a expliqué Quim Torra.

Et d’ajouter : « les Catalans, dans leur grande majorité, sont d’accord sur le principe qu’ils ont à se prononcer par les urnes sur leur avenir. Si avec le président Pedro Sanchez (actuel chef du gouvernement espagnol, ndlr) nous sommes arrivés à la conclusion qu’un problème politique doit être résolu par la voie politique, il est clair pour moi que le problème doit être résolu par le vote ».

« La CUP n’est pas une partie du problème, mais une partie de la solution »

Dans l’interview accordée à La Vanguardia, le président catalan a pris la défense de la CUP (Candidature d’Unité Populaire), parti politique indépendantiste radical. « La CUP n’est pas une partie du problème, mais une partie de la solution. Je peux accepter qu’il y ait un rythme différent dans les options indépendantistes, mais cela me fait mal qu’on me taxe d’autonomiste. Moi, je ne tiens pas ce discours, je sais très bien ce qu’est mon mandat et en aucun cas je ne pense décevoir les électeurs et la Chambre qui m’ont fait confiance », dit-il.

Le successeur de Carles Puigdemont ne renonce pas à emprunter une nouvelle fois la voie unilatérale en déclarant l’indépendance de la Catalogne. « Moi, je ne renonce à aucune option pour arriver à l’indépendance de la Catalogne », a-t-il martelé. Il a aussi souligné l’importance de la ville de Barcelone, capitale de la Catalogne, dans la lutte pour l’indépendance.