141 migrants bloqués dans l’Aquarius : SOS Méditerranée dénonce le refus d’accueil de l’UE

0
945

Médecins Sans Frontières (MSF) et SOS Méditerranée ont lancé ce dimanche 12 août 2018 un appel aux gouvernements européens et aux autorités de secours maritimes afin de trouver un port d’accueil pour 141 migrants secourus en Méditerranée

L’Aquarius, bateau de sauvetage maritime qui transporte à son bord 141 migrants, appelle à l’aide afin de trouver un port d’accueil dans un pays européen. L’appel a été lancé par les organisations Médecins Sans Frontières (MSF) et SOS Méditerranée qui sont en charge de la gestion de l’Aquarius.

Dans la presse, on affirme qu’une bonne partie des migrants bloqués dans le  bateau proviennent de l’Erythrée et de la Somalie. Toujours d’après la presse,  à bord de l’Aquarius, se trouvent 73 mineurs dont 67 non accompagnés. Dans un communiqué publié ce dimanche sur son site, Médecins Sans Frontières se dit préoccupé du refus d’aide des pays de l’UE.

« MSF et SOS Méditerranée sont extrêmement préoccupées par les politiques européennes qui empêchent de fournir une aide humanitaire et qui ont entraîné un nombre croissant de décès en mer au cours des derniers mois. L’Aquarius est aujourd’hui l’un des seuls navires de recherche et de sauvetage humanitaires en Méditerranée centrale », regrettent les deux ONGs.

« Un système d’asile européen dysfonctionnel »

Et d’ajouter : « la criminalisation et les entraves à l’activité des organisations humanitaires reflètent le problème plus large d’un système d’asile européen dysfonctionnel et de l’incapacité des Etats membres de l’UE à déplacer les demandeurs d’asile qui arrivent en Europe ».

Rappelons que le 17 juin dernier, un premier bateau Aquarius dont l’entrée en Italie avait été refusé par le gouvernement italien avait débarqué en Espagne. Il transportait 630 migrants composés principalement des subsahariens, des maghrébins et d’asiatiques. Le gouvernement espagnol avait octroyé un titre de séjour de 45 jours aux migrants de l’Aquarius.