Accueil des migrants : « la France doit être plus généreuse », dit Bernard Kouchner

0
1666

Bernard Kouchner, ex ministre des Affaires étrangères, exige plus de générosité de la part de la France dans l’accueil des migrants

Bernard Kouchner vole au secours des migrants. Dans une interview exclusive accordée au Parisien, l’ex ministre français des Affaires étrangères s’est prononcé en faveur de l’accueil des migrants sur le sol français. En effet, Bernard Kouchner demande à la France d’être « plus généreuse avec les migrants »

Réagissant sur l’Aquarius qui transportait à son bord 141 migrants, Kouchner dira : « finalement, c’est en forçant les choses qu’on finit par se répartir les migrants. A partir de là, il faut vraiment que l’on parvienne à une entente européenne, avec un comité de répartition qui puisse opérer au plus près des départs ».

« C’est une rigolade »

Bernard  Kouchner appelle à la déportation des migrants économiques. « Évidemment, il faut faire repartir ceux qui viennent seulement chercher du travail, ça ce n’est pas possible. On dit qu’on va rétrécir les délais de traitements des dossiers, mais ce n’est pas vrai. On ne le fait pas », s’agace-t-il.

A la question de savoir ce que l’Europe peut faire, il répond : « il faut autre chose qu’un comité des ministres de l’Intérieur qui disent tous la même chose. Il faut un mécanisme spécifique et humain de répartition. La France est le pays des Droits de l’Homme et combien a-t-on pris de migrants ? C’est une rigolade ».

« La France doit être plus généreuse »

A la question de savoir pourquoi Macron a refusé de prendre davantage de migrants, l’ex ministre des Affaires étrangères rétorque : « je n’en sais rien, il ne peut pas tout faire. Mais, il faut qu’on redevienne humain. Le nationalisme, ça se combat par la générosité, en allant convaincre les gens ».

Dans l’interview accordée au Parisien, Bernard Kouchner déplore le fait que la France soit à la traîne sur la question de l’accueil des migrants. « Elle est à la traîne alors qu’on veut être le patron de l’Europe ! La France doit être plus généreuse », dit-il.

Pour lire l’interview, cliquer ici : Le Parisien