Etats-Unis : Trump déclare ouvertement la guerre aux services de renseignement

0
186

William McRaven, l’amiral qui avait supervisé le raid contre Ben Laden en 2011, a ouvertement demandé à Donald Trump de lui révoquer son habilitation secret-défense

Rien ne va plus entre Donald Trump et les services de renseignement. En effet, ce jeudi 16 août, William H. McRaven, l’un des commandants qui avaient participé au raid contre Ossama Ben Laden en 2011 au Pakistan, a demandé à Trump dans une lettre publiée par la Washington Post de révoquer son habilitation secret-défense.

La lettre de William H. McRaven n’est rien d’autre qu’une réaction suite à la décision de Trump de révoquer l’habilitation secret-défense de John Brennan, ex patron de la CIA sous Obama. Dans sa lettre, McRaven a salué le travail de l’ex chef de la CIA. « Très peu d’Américains ont fait plus que John Brennan pour protéger ce pays », écrit-il.

« Un bon dirigeant doit montrer l’exemple »

« En conséquence, ce serait un honneur pour moi si vous pouviez révoquer mon habilitation secret-défense afin que je puisse ajouter mon nom à la liste des hommes et des femmes qui se sont prononcés contre votre présidence », s’insurge William H. McRaven. Dans sa lettre, l’ex commandant s’en est sévèrement pris à Trump.

« A l’instar de la plupart des Américains, j’espérais que lorsque vous seriez président, vous saisiriez l’occasion pour devenir le dirigeant dont cette grande nation a besoin. Un bon dirigeant essaie d’incarner les qualités de son organisation. Un bon dirigeant doit montrer l’exemple. Un bon dirigeant met toujours les intérêts des autres avant les siens », écrit-il.

« Vous vous trompez lourdement »

Et d’ajouter : « votre leadership a cependant fait preuve de très peu de ces qualités. A travers vos actions, vous nous avez causé de la gêne devant nos enfants, vous nous avez humiliés aux yeux du monde, et pire, vous nous avez divisés en tant que nation. Si vous pensez un seul instant que vos tactiques dignes de l’époque de McCarthy feront taire les voix de vos détracteurs, vous vous trompez lourdement. Ces critiques se poursuivront jusqu’à ce que vous deveniez le dirigeant que nous souhaiterions que vous soyez ».

Cette réaction intervient quelques heures après l’annonce de Trump d’avoir révoqué l’habilitation secret-défense de John Brennan. Le président américain a justifié sa décision dans un tweet. En effet, il dit avoir pris cette décision après la prise de position de Brennan sur les enquêtes concernant une possible collusion entre Trump et la Russie lors de la présidentielle de 2016.