Donald Trump menace : « si je suis destitué, les marchés financiers vont s’effondrer »

0
171
Republican presidential candidate, businessman Donald Trump speaks during the Fox Business Network Republican presidential debate at the North Charleston Coliseum, Thursday, Jan. 14, 2016, in North Charleston, S.C. (AP Photo/Chuck Burton)

Donald Trump  a prévenu les américains dans une interview accordée à Fox News que s’il est destitué de son poste de président des Etats-Unis, les marchés financiers internationaux vont s’effondrer

Donald Trump dos au mur. Au moment où l’hypothèse d’une destitution est désormais prise très au sérieux aux Etats-Unis, Trump joue les pompiers. Le président américain, de plus en plus isolé depuis la condamnation de son ex avocat, Michael Cohen et Paul Manafort, son ex directeur de campagne, tente de sauver sa peau. Il estime que sa destitution ferait effondrer les marchés.

Dans une interview accordée à Fox News, le président américain a défendu son bilan. « Je ne sais pas comment on peut destituer quelqu’un qui a fait un très bon travail », a-t-il jugé. Et d’ajouter : « si je me fais destituer, je pense que les marchés financiers vont s’effondrer. Je pense que tout le monde deviendrait très pauvre. Vous verrez des chiffres auxquels vous ne croiriez pas ».

« Je m’attribuerai un A+ »

Sur le plateau de Fox News, le président américain évalue positivement ses deux ans au pouvoir. « Je m’attribuerai un A+. Je ne pense que pas qu’un président ait fait ce que j’ai fait. Nous n’avons même pas encore fait deux ans au pouvoir. Nous avons mené la plus grosse réduction d’impôts de l’Histoire », se félicite-t-il.

Il déclare que l’économie américaine n’a jamais été aussi performante. « (…) regardez tout ce que nous avons fait en matière de régulations, l’économie n’a jamais été aussi performante dans l’histoire », dit-il, avant de déplorer l’attitude de la presse qui,  selon lui, ne relaie pas ses prouesses.

« Une chasse aux sorcières truquée »

Pour rappel, le président Trump traverse une crise extrêmement grave depuis la condamnation de Michael Cohen et  de Paul Manafort qui ont plaidé coupable pour fraude fiscale. Ce jeudi, dans un twitte, il se dit victime d’une chasse aux sorcières. « Pas de collusion avec la Russie. Une chasse aux sorcières truquée », a-t-il écrit.

Dans un twitte précédent, il écrit : « mon seul tort est d’avoir remporté une élection dont la victoire a été réservée à la corrompue Hillary Clinton et les Démocrates. Le problème est qu’ils ont oublié de faire campagne dans plusieurs Etats ».