Municipales 2019 : Valls annoncera sa candidature à la mairie de Barcelone ce 25 septembre

0
57
French Socialist party politician and former prime minister Manuel Valls attends the final debate in the French left's presidential primary election with former education minister Benoit Hamon (not pictured) in La Plaine-Saint-Denis, near Paris, France, January 25, 2017. REUTERS/Bertrand Guay/Pool - RTSXDQO *** Local Caption *** Législatives : ceux&finDL;qui risquent gros Mélenchon et Le Pen entreront-ils à l’Assemblée nationale ? Collard et Valls sauveront-ils leur siège ? Duels serrés ou emblématiques : neuf circonscriptions à surveiller de près dimanche. Le second tour s’annonce périlleux pour d’anciens ministres socialistes (Najat Vallaud-Belkacem, Manuel Valls, Myriam El Khomri), deux députés sortants (Gilbert Collard, Nathalie Kosciusko-Morizet) et une ministre en exercice (Annick Girardin).

Manuel Valls annoncera sa candidature à la mairie de Barcelone mardi prochain

Manuel Valls prend très au sérieux sa candidature à la mairie de Barcelone. Depuis bientôt trois mois, l’ex ministre premier ministre français sous le gouvernement de François Hollande n’a cessé de multiplier les contacts avec les autorités politiques catalanes et espagnoles. Son objectif est clair : remporter la mairie de Barcelone, ville stratégique pour Valls qui souhaite son retour politique sur la scène européenne.

Ce vendredi, Valls a fait un pas de plus. En effet, d’après le média espagnol, La Vanguardia, l’ex premier ministre français a annoncé ce vendredi la tenue d’une cérémonie qui aura lieu ce mardi 25 septembre. La Vanguardia précise que Valls a convoqué les médias à 19 heures au Centre de la Culture Contemporaine de Barcelone pour annoncer sa décision.

« L’indépendantisme fortement mobilisé »

Le média espagnol ajoute que prendront part à cette rencontre des personnalités politiques catalanes qui l’ont accompagné durant ce temps de réflexion. Rappelons que Manuel Valls a entretenu des contacts avec plusieurs personnalités, notamment de droite (PP) et du centre (Ciudadanos).

Si Manuel Valls pense qu’obtenir le soutien des plus importantes personnalités constitutionnalistes suffit à remporter la mairie de Barcelone, il se trompe. Les indépendantistes sont également fortement mobilisés pour remporter la mairie, une victoire décisive leur permettrait de mener leur combat en Catalogne.